Aimer autri? C’est facile!

Dr. Michael LaitmanQuestion: Où le monde supérieur et ce monde entrent-ils en contact l’un avec l’autre?

Réponse: Notre monde et le monde supérieur se rencontrent dans les désirs des autres, désirs que je peux connecter à mes désirs pour qu’ils deviennent les miens. C’est pourquoi il y a la condition «Aime ton prochain comme toi-même. »

Mon désir primordial n’est qu’un point. Je ne peux rien recevoir en lui, il n’a pas de volume. Si je peux connecter le désir de l’autre à moi-même et l’accepter comme le mien, j’agis de façon très intéressante : je demande à recevoir la Lumière pour satisfaire le désir de l’autre. La lumière vient, passe à travers moi, et je satisfais ce désir. Si de la même manière, je me connecte à un désir encore plus grand, et à toujours plus de désirs, j’atteins alors le monde de l’Infini.

Le monde de l’infini est l’ensemble des points dans tous les cœurs. Ensuite, toute la lumière de l’infini passe à travers moi, et je sens cette lumière dans tous les autres, dans des désirs en apparence étrangers, qui, parce que je les ai connecté à moi sont devenus les miens.

 Loving the Other Is Easy

Cela clarifie le sens de la maxime, «Aime ton prochain comme toi-même» : «Tu» (un égoïste) «aimeras ton prochain » (tous les autres pour qu’ils deviennent proche de vous) « comme toi-même» (connecte leurs désirs aux tiens).

Alors, vous ferez passez toute la Lumière supérieure en vous. Vous la recevrez dans les désirs que vous avez connectés à vous-mêmes – ils sont les vôtres. Ainsi nous arrivons à l’éternité, à la perfection, au monde de l’Infini. Voilà ce qu’est notre travail.

De la série de la leçon virtuelle du dimanche 04/09/2011

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: