Tout le congrès est un groupe de dix

congrès, groupeIl ne peut pas y avoir de différence entre nous durant le congrès: le groupe des jeunes, le groupe des anciens ou même une personne qui étudie pratiquement toute seule. Un congrès est un état particulier pour faire en sorte que nous brisions toutes les barrières entre nous : les limites des groupes de dix et autres formes de barrières et de devenir un seul groupe.

Vous devriez sentir la proximité que vous avez ressentie dans votre groupe de dix à l’égard de tout le monde qui participe au Congrès. Vous devriez avoir la même attitude puisque vous n’avez pas à vous libérer du cadre des dix, mais en fait tous ces milliers de personnes sont devenues votre groupe de dix. Essayez de vous identifier à elles de cette façon et de voir si vous pouvez le faire ou pas! Si vous ne pouvez pas, cela signifie que votre groupe de dix est encore loin de l’état spirituel.

Si une personne se fond et disparaît dans le groupe des dix, alors elle ne fait aucune différence si c’est dix personnes, mille ou sept milliards de personnes. La chose principale est de se perdre soi-même pour trouver la force du don et trouver le Créateur.

« La gloire du roi est dans la foule », alors il s’avère que si nous sommes un groupe distinct de dix nous semblons rater quelque chose puisque nous ne pouvons être plus fortement impressionnés par un plus grand nombre de personnes. Si tout le monde dans une foule d’un millier dit un demi-mot, il fera une très grande impression, mais un groupe de dix est important car dans ce groupe je peux suivre les réactions, la connexion entre nous, et mon autocritique.

Le groupe de dix est très dynamique et je peux y réagir très rapidement. Mais je m’attends à sentir que nous sommes tous un groupe de dix pendant le congrès de sorte que tout le monde ait une influence sur moi et que je puisse sentir ses vibrations. J’espère que ça va bouger mon « âne » et le forcer à suivre son propriétaire en se soumettant à un nouvel état d’esprit et de cœur.

Cela devrait être notre travail pendant le congrès par rapport au travail dans un groupe de dix. L’ensemble du congrès devrait devenir un groupe de dix. Les groupes de jeunes doivent être intégrés dans tout le monde et toutes les frontières doivent disparaître. Ils doivent apprendre à connaître les autres autant que possible et à se mêler aux gens qu’ils ne connaissent pas. L’essentiel est d’être impressionné par les autres autant que possible.

Tout à coup, je commence à reconnaître et à sentir la grandeur des amis à propos de qui je n’avais pas pensé avant. Il est plus facile d’être impressionné par les gens qui sont plus éloignés, puisque les impressions sont doublées par la distance et créent une impression exceptionnellement puissante.

Par conséquent, les groupes de jeunes doivent perdre totalement leur concentration dans la masse générale pour se disperser dans des directions différentes et garder une distance physique l’un de l’autre. C’est tout le sens du Congrès, d’obtenir un tel mélange que personne ne restera avec les gens qui sont déjà proches de lui et tous seront incorporés dans tout le monde en acceptant tout le monde comme son groupe de dix. Espérons que nous allons réussir et parvenir à une grande connexion puissante.

De la 1ère partie du  Cours quotidien de Kabbale du 28/05/13, Les écrits du Rabash

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed