Le point d’honnêteté

Dr. Michael LaitmanBaal HaSoulam, La paix: Rabbi Akiva distingue deux types de personnes: les premières sont celles du type «magasin ouvert». Elles considèrent le monde comme un magasin ouvert sans commerçant. Il dit à leur sujet: «le livre et ouvert et la main écrit», c’est-à-dire que bien qu’elles ne peuvent pas voir qu’il y a une comptabilité de leurs actes, ceux-ci sont écrits dans le livre, ce qui est fait par la loi du développement, fixé dans la création contre la volonté de l’humanité. Les actions mêmes des malfaisants provoquent les bonnes actions, comme il a été montré ci-dessus. Les secondes sont appelées «celles qui veulent emprunter». Celles-ci prennent en considération le commerçant et quand elles prennent quelque chose du magasin elles le prennent comme un emprunt. Elles promettent de payer le commerçant le prix désiré, c’est-à-dire d’atteindre par cela le but. A leur sujet il dit: «ceux qui veulent emprunter peuvent venir emprunter».

Question: Comment une personne peut-elle savoir à quel type elle appartient?
Réponse: Selon son intention, conformément à ce qu’elle veut faire de l’étude.
Tout d’abord, si je suis comme l’invité qui tient à remercier l’hôte, je dois imaginer l’état suivant. Je me tiens devant le « magasin » ou en face de la « table des rafraîchissements » qui est en fait le groupe. En d’autres termes, la « table » est le moyen par lequel je peux recevoir les cadeaux de l’hôte et lui donner également des présents. Le groupe est comme la table qui est défini et préparé pour moi par l’hôte, de sorte que je vais goûter de ce qu’Il a préparé pour moi et ainsi Lui donner. C’est pourquoi il est dit: «tout est prêt pour le repas. »
Question: Quel est donc le calcul que je fais ici?
Réponse: Il y a deux options:
. Je m’approche de la table sans même demander qui a mis cela et je commence à déguster les rafraîchissements et me remplir.
. Je m’approche de la table, mais je demande d’abord qui est l’hôte et ensuite seulement prends quelque chose.
Voilà comment les gens diffèrent dans leur attitude à l’égard des rafraîchissements sur la table, ou même dans leur attitude à l’égard de l’hôte. Mais ils prennent tout pour eux-mêmes. Il y a ceux qui aiment les rafraîchissements que l’hôte a préparé pour eux. Pour eux, il ne s’agit pas seulement des rafraîchissements, mais de rafraîchissements qui ont été servis par la force supérieure, par le Créateur: «C’est gentil de lui avoir préparé tout ce monde pour nous et aussi l’autre monde, le ciel … » Voilà comment les gens utilisent tous de la création.
Pour eux, le Créateur est une source de plaisir dont ils peuvent profiter. Ils veulent le Créateur pour les protéger et dans leur intérêt. La création nous a été donnée par le Créateur afin de nous aider à Lui ressembler, mais les gens le voient comme un moyen d’en profiter.
Cela soulève des questions difficiles, bien sûr: «Pourquoi le Créateur nous envoye de telles souffrances? Peut-être que nous sommes coupables de quelque chose? Ou bien les difficultés ne viennent pas de Lui? Y aurait-il quelqu’un d’autre? Peut-être que c’est juste par hasard? … « 
Mais il y a aussi d’autres personnes, et si je suis avec elles je me tiens devant la table et admets qu ‘«il n’y a rien hormis Lui» et que tout est destiné seulement pour essayer de Lui ressembler en utilisant mes propres pouvoirs. Alors je me comporte dans tout d’une manière parfaite. Je comprends que tout dépend uniquement de moi, et que les troubles sont révélés pour que je voye que je ne suis pas corrigé. Mais si je me corrige tout ira bien.
Question: Mais comment puis-je savoir que je dois payer pour les marchandises dans le magasin?
Réponse: Si je suis déjà attiré par ce qui est au-delà du «magasin», si j’ai le point dans le cœur, je viens à un groupe, à des amis, à un enseignant, et les livres qui me disent tout. C’est parce que j’ai un point de vérité qui me fait comprendre qu’il n’y a pas de coïncidences. Le point de départ de l’honnêteté a été révélé en moi et je ne peux pas supporter un monde qui est si «sale» et vil. Je ne peux supporter cela intérieurement…
Mais il y a beaucoup chez qui les semences d’honnêteté ont été plantées et ils supportent encore la routine quotidienne en raison de leur éducation, leur expérience de la vie et des obligations différentes, et par conséquent, ils s’enfoncent dans le bourbier dont ils sont incapables d’en sortir …. D’autres prennent ce monde pour acquis, ressentent que tout va bien et qu’ils doivent juste trouver leur place sous le soleil.
Nous recherchons des gens qui ont le point d’honnêteté et qui ne peuvent pas supporter la façon dont le monde est actuellement. Ceux qui aspirent à la spiritualité appartiennent à ce type. Bien qu’ils mènent leur vie comme tout le monde, ils ont un conflit intérieur constant, incapable d’accepter ce qui se passe.
De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale 24/05/13, «La paix»

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed