Les Brésiliens veulent du pain et non des jeux

Dr. Michael LaitmanDans les Nouvelles (à partir de BBC News): « Plus de 200.000 personnes ont défilé dans les rues des grandes villes du Brésil, pour protester contre la hausse des coûts des transports publics et  la charge de l’accueil de la Coupe du Monde 2014.
«Depuis de nombreuses années, le gouvernement se nourrit de la corruption, les gens manifestent contre le système», Graciela Cacador a déclaré à l’agence de nouvelles Reuters .
«D’autres se sont plaints de vastes sommes d’argent consacrées à accueillir la Coupe du Monde 2014 et les Jeux olympiques de 2016 au lieu d’être investi dans la santé et l’éducation.
«C’est un cri communal disant: ‘Nous ne sommes pas satisfaits, a déclaré Maria Claudia Cardoso  à la presse l’agence de nouvelles Associated.
«Nous n’avons pas de bonnes écoles pour nos enfants. Nos hôpitaux sont dans un état lamentable. La corruption est monnaie courante. Ces manifestations feront date et réveilleront nos politiciens car nous ne sommes plus d’accord dit-elle.
«Nous avons besoin d’une meilleure éducation, des hôpitaux et la sécurité, des milliards ont été dépensés pour la Coupe du Monde », a déclaré une mère qui a défilé à la manifestation à Sao Paulo avec sa fille. « 
Mon commentaire: « Sans pain il n’y a pas de Torah. » Lorsque le niveau de revenu des familles tombent en dessous du coût minimum de la vie, le «feu rouge» clignote dans leur tête, et ils veulent survivre, pas s’amuser. Mais la structure de l’État moderne n’est pas en mesure de créer le système de distribution qui garantit le coût minimum de la vie. Sans éducation intégrale, personne n’est prêt: ni les fonctionnaires, les donneurs, ni les citoyens, les récipients.

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed