Renouveller l’oeuvre de la création chaque jour

Dr. Michael LaitmanQuestion: Comment pouvons-nous accrocher au groupe si nous obtenons une nouvelle forme, un nouvel alourdissement du cœur et qu’il est difficile de justifier le Créateur?
Réponse: Toute personne qui est inclue dans le groupe, de temps à autre obtient de nouvelles formes, passe par des hauts et des bas. Et entre eux, elle passe un point d’arrêt au sommet de la crête de la vague et en bas, le point de rupture, la brisure. Il n’est possible de rester dans ces conditions que si vous êtes connectés à un certain type de soutien qui vous maintiendra. S’il ne vous reste rien de l’ancienne forme et vous n’avez aucune nouvelle forme, mais un seul Reshimo, alors vous êtes comme suspendus dans l’air.
Il y a plusieurs de ces moments dans les états de montée et de descente, quand une personne perd toute orientation, rompt totalement avec l’ancienne forme. C’est comme si elle commençait une nouvelle vie, à partir d’une goutte de sperme, et commence à partir de l’état où elle n’a rien, à partir de « rien » (Ayin) parce que notre matériel est renouvelé, «émerge à partir de rien» (Yesh mi-Ain) .
Le Reshimo est un gène d’information pure, sans aucun matériel. Lorsque la matière, émergeant à partir de rien, est renouvelée, vous passez apparemment à travers une barrière d’énergie. Comme si vous alliez  avec votre matériel à un mur, devant ce problème, mais seulement le Reshimo, de l’énergie, peut traverser le mur. Et derrière le mur, le Reshimo acquiert un nouveau matériel jusqu’au prochain mur. Seule quelque information traverse le mur et ainsi vous fait progresser.
Lorsque vous passez à un gène d’information, ce n’est plus vous, mais le Reshimo même qui « a émergé à partir de rien», créé par le Créateur dans l’acte originel de la création (Maasse Bereshit). Maintenant, une partie de cette action initiale de la création  passe par vous et la même chose avec les autres. Il signifie: «Chaque jour, les actions de la Création sont renouvelées. »
Une nouvelle forme est une nouvelle vie, nouveau ciel, une nouvelle terre, tout est nouveau. Même une personne doit  juste commencer son chemin et sentir tout d’abord un tel changement en elle-même, comme si vous changiez ses vêtements-10 Sefirot. Il s’agit d’une nouvelle perception, une sensation nouvelle, une nouvelle attitude. Parfois, cette transition prend du temps et la personne se retrouve dans un état vague, comme dans un brouillard. L’essentiel est de comprendre que cette évolution est typique à l’homme, contrairement aux animaux.
De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 02/08/13, Écrits du Baal HaSoulam

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: