L’univers: le miroir de l’homme

Dr. Michael LaitmanTout ce que nous percevons dans ce monde n’appartient pas à la sphère spirituelle. De tout l’ensemble de la réalité spirituelle, nous ne « saisissons  » une infime partie et déformée qui ne peut sentie que dans nos récipients corrompus. Cette petite partie de la spiritualité fournit les moyens de subsistance de nos récipients, nous faisant avancer, nous maintenons ainsi dans notre pseudo- existence appelée « la sueur de la vie.  »

Notre monde avec toutes ses lois, la nature et la science sont imaginaires car ils se manifestent uniquement dans les récipients fictifs du désir égoïste à son stade le plus bas. Tout ce que nous pouvons atteindre avec l’aide de la science, même si elle a continué son évolution depuis des milliers d’années, restera toujours à l’intérieur de l’ego.

Ce monde n’existe que dans notre imagination. Finalement, au-dessus, nous allons révéler les lois de la réalité supérieure, les désirs altruistes, en d’autres termes, nous allons apprendre les lois de la Kabbale qui se rapportent au monde corrigé.

A ce moment, le monde matériel disparaît ( s’éfface). Après tout, ce monde n’existe pas que dans le désir égoïste, mais aussi dans un être humain. Une personne est inclue dans ce monde avec tout ce qu’elle avait et a : les dinosaures et les lions, les étoiles et les planètes … Nous ne perçoivent pas l’univers en soi, mais plutôt nous sentons la profondeur de nos désirs matériels.

Dans la mesure de la correction de nos désirs matériels, tout va  » couler  » de l’égoïsme à l’altruisme, alors la matérialité « s’évaporera. » Ainsi, dépensez de l’énergie et faire des efforts pour la matérialité est un gaspillage complet, puisqu’il ne s’agit que d’une base de préparation pour les étapes ultérieures.

De la 3ème partie du cours quotidien de Kabbale 04/12/13 ,  » La Liberté « 

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed