Une porte, une ouverture et une entrée

Dr. Michael LaitmanUne porte, une ouverture et une entrée apparaissent toutes en la fois dans la spiritualité. Donc ne vous attendez pas à voir une porte à distance, puis vous en approcher et l’ouvrir. Quand vous voyez une porte, elle s’ouvre immédiatement ! C’est la loi , et en conséquence, si elle est suivie, elle va se réaliser.

Ce n’est que si mon récipient devient similaire à la lumière – qui arrive tout à coup comme l’exode d’Egypte, qui fut dans la hâte, que je vois tout à coup une porte qui devient immédiatement une ouverture et j’entre.

Nous pouvons effectuer une telle action dans la foi complète ce qui signifie que si je mets un Massakh ( écran) de  » afin de donner  » sur mon récipient et deviens égal au niveau supérieur.

Baal HaSoulam, Lettre 26 : Ce pouvoir, selon la parole des sages dans cette réalité dans Dalet, est appelée la «foi» …

Une personne qui veut se rapprocher de l’ouverture doit travailler selon la foi des sages. Dans la mesure où elle adhère à la grandeur de son professeur et du groupe, elle reçoit de l’énergie par son dévouement et peut s’approcher de cette porte. Elle ne possède pas de force par elle-même. C’est la façon dont elle est disposée dans notre monde et une personne se voit attribuer un enseignant, un groupe et l’étude, afin d’attirer la Lumière qui ramène vers le bien, ce qui peut approcher une personne près de l’entrée, dans le monde spirituel .

... Est appelée « foi», car elle n’est pas établie en une fois, mais par l’éducation, l’adaptation et par le travail.

C’est ce pour quoi l’éducation intégrale est conçue, de sorte qu’en l’utilisant, les gens recevront la Lumière qui ramène vers le bien et qui les changeront . C’est la différence entre l’éducation intégrale et l’enseignement ordinaire qui n’attire pas la Lumière qui ramène vers le bien et ne change pas une personne. Par conséquent, il est donc important que tous les guides et professeurs d’éducation intégrale qui travaillent avec le public doivent être fortement connectés au groupe et l’étude et seulement ensuite diffuser.

C’est comme le précepteur d’un enfant, qui serait comme une pierre non retournée s’il n’y avait pas un précepteur qui l’ élève. C’est pourquoi ce travail est généralement appelé  » une vêtement», comme un manteau,  » au-delà  » de la conception humaine …

C’est-à-dire, au-dessus de l’esprit de l’enfant.

Dans le monde corporel, il y a des enfants qui n’ont pas encore d’esprit, qui sont prêts à s’annuler devant l’adulte afin qu’il prenne soin d’eux. C’est de cette façon quelamétérialité est organisée . Si une personne était née comme un adulte – avec un esprit développé, avec ses propres sentiments et ses opinions, il serait impossible d’occuper d’elle. Ce n’est que quand elle s’annule comme un bébé, qu’elle permet aux autres de faire ce qu’ils veulent avec elle. C’est uniquement quand elle baisse la tête, croit et sait qu’elle dépend totalement de vous, que vous serez en mesure de faire quelque chose pour elle.

Pouvez-vous imaginer qu’il soit  facile pour une personne adulte de se soumettre de cette façon ? Cependant, c’est ce que nous devons réellement faire. Nous devons prendre un exemple de ce monde quand il s’agit de la phase de conception, Ibour, allaitement, Yenika et de l’esprit , Mokhin. Sinon, vous ne serez pas en mesure d’avancer.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 13/12/13 , Écrits du Baal HaSoulam

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed