Une route pavée de pierre qui font trébucher

Dr. Michael LaitmanQuestion: Qu’est-ce que être sous la direction d’un enseigant spirituel ? Est-ce comme un voyage avec un guide touristique à Londres ou comme lors d’une dangereuse escalade de montagne où vous ne pouvez pas faire un pas à gauche ou à droite sans un guide car vous pourriez tomber ?

Réponse: Dans une excursion à Londres, vous pouvez écouter d’une oreille le guide touristique et en même temps vous promener comme vous le souhaitez . Mais est-ce comme la voie spirituelle, dont vous ne savez rien ?

Vous devez saisir la spiritualité. Le guide vous dit que pour entrer dans la spiritualité, vous devez respecter certaines conditions, mais vous dites que vous n’acceptez pas la moitié de ces conditions, mais continuez à suivre le groupe. Comment est-ce possible ? Pouvez-vous gravir une montagne si vous n’acceptez pas la moitié des instructions du guide ? Vous devez être aussi obéissant comme un bébé et totalement vous annuler dans les bras du guide.

Question: Mais je ne suis pas un bébé, je suis un adulte ! J’ai acquis une grande expérience dans ma vie et j’ai étudié avec d’autres enseignants avant.

Réponse: Vous êtes encore moins qu’un bébé ! Si vous n’avez pas écouté les conseils du guide, vous êtes comme un adulte avec le petit cerveau d’un bébé qui ne laissent pas les autres prendre soin de lui. Il existe des lois strictes ici qui ne peuvent pas être modifiées. Vous ne pouvez pas demander la miséricorde comme au tribunal. Dans la cour, vous pouvez toujours pleurer et demander miséricorde. Mais ici, il n’y a pas de manipulations qui vous aideront : Il y a une loi , « Il a donné une loi qui ne peut être violée .  » Choisissez : l’acceptez-vous ou pas ?

Il y a beaucoup de gens qui escaladent des montagnes et il y a toujours ceux qui trébuchent et tombent dans l’abîme, et retournent sous la domination des forces égoïstes, la Sitra Akhra. Seuls quelques-uns atteignent le palais du roi qui est le sommet de la montagne : ceux qui ont de la patience, ce qui signifie qu’ils essaient aussi dur que possible de suivre le guide, en dépit des pensées qu’ils peuvent avoir et contre leur propre esprit .

Ce sont les petites différences qui déterminent tout où vous rencontrez la résistance de votre esprit et ne pouvez pas surmonter ses exigences et faire le contraire par rapport à ce que l’enseignant ou le Baal HaSoulam demande de vous. C’est parce que vous êtes d’accord avec tout le reste de votre ego, mais ici vous rencontrez ce qui est contre votre ego et c’est ici que vous devez demander de l’aide et vous élever.

Ce sont les points que vous rencontrez et que vous ne pouvez pas surmonter. Ils se connectent et deviennent une ligne, un chemin qui vous amène au palais du Seigneur. Il est impossible d’avancer d’une autre manière. Vous dites :  » Mais je suis d’accord avec tout le reste !  » C’est merveilleux que vous soyez d’accord, mais tout le reste n’a rien à voir avec la spiritualité. La spiritualité est seulement dans les endroits où vous n’êtes pas d’accord !

Vous n’avancez que par les points où vous n’êtes pas d’accord : un point après l’autre. Vous devez être d’accord avec eux, sous l’influence de l’environnement, l’étude, etc, mais votre accord n’a pas à être pragmatique. Si vous acceptez de diffuser comme l’enseignant le demande parce que vous espérez recevoir une récompense, il ne fonctionne plus dans la foi au-dessus de la raison, mais pour une récompense corporelle.

Nous devons être prudents dans l’utilisation des points de friction et non ce qui les rend intéressants. Vous ne pouvez pas accepter de diffuser afin de sentir que vous avez un grand standing devant une couronne ou pour faire de l’argent. Vous devez suivre ces points d’achoppement dans la foi au-dessus de la raison et puis ces points vont se transformer en une ligne.

De la 1ère partie du cours quotidien de Kabbale 13/12/13 , Écrits du Baal HaSoulam

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed