Category Archives: Perception

Le bonheur absolu

Question : Quel est l’état le plus élevé dans la Kabbale, décrit comme un état de bonheur complet et absolu ?

Réponse : Le bonheur absolu est créé à travers la pleine intégration entre les lignes droite et gauche dans la ligne médiane, lorsque le système égoïste (Klipa – écorce, Touma – impureté, Gassout – grossièreté) est complété et rempli par la ligne droite, la caractéristique du don sans réserve, de l’amour et de l’attention.

Si les deux systèmes existent simultanément dans la ligne médiane entre eux, avec une acceptation complète l’un de l’autre, alors cet état est appelé bonheur absolu.

Mais cet état ne restera pas en permanence parce que les distorsions, les ruptures et la détérioration y sont constamment révélées à l’intérieur. En d’autres termes, tout état spirituel, y compris un état de bonheur, est dynamique.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 17/12/2017

Qu’est-ce que le Créateur nous cache ?

Question : Qu’est-ce que le Créateur nous cache exactement ? Quel est le point central de la dissimulation ?

Réponse : « Il n’y a rien hormis Lui » est le point central. Il n’y a rien d’autre à nous cacher.

Question : L’égoïsme est-il aussi caché à une personne ?

Réponse : Non. Lorsque vous commencez à travailler pour découvrir le Créateur, vous voyez à quel point votre égoïsme vous distrait constamment. Les gens ordinaires ne croient pas qu’ils sont égoïstes parce qu’ils n’aspirent pas à découvrir le Créateur.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 12/11/2018

Pourquoi aimons-nous les films ?

Question : Pourquoi les gens adorent regarder des films et des émissions de télévision et s’identifient aux sentiments de parfaits inconnus ? Est-ce parce qu’ils n’ont pas de sentiments ni d’expériences personnelles ?

Réponse : Non. Ce ne sont pas les sentiments de quelqu’un d’autre. Je ressens moi-même les mêmes émotions, puis je m’identifie aux héros du film. Les gens sont prêts à payer une grosse somme pour ressentir des sentiments qui les font pleurer. Par exemple, les gens sont prêts à prendre l’avion pour aller à un concert, etc. Il y a un article du Rabash où il a écrit que les sentiments d’une personne ne sont pas vécus actuellement, mais soit elle les a déjà éprouvés dans le passé, soit ils viennent à elle dans un état appelé « empathie » venant de la compassion qu’elle ressent pour les autres, et bien que des sentiments amers puissent se réveiller en vous, c’est une amertume plaisante qui ne fait qu’amplifier la douceur. C’est pourquoi nous aimons pleurer un peu et avoir un peu de chagrin parce que cela accentue davantage la possibilité de plaisir et de bonheur.

Question : Par le passé, vous avez dit que les films ont été inventés comme un art de l’empathie. Qu’en est-il des films d’horreur ? Pourquoi une personne devrait-elle les regarder ?

Réponse : Ces films élargissent néanmoins les limites de l’imagination d’une personne et la secouent un peu. Nous avons très peu d’émotions dans la vie. Dans notre vie quotidienne, nous sommes « gelés ».

Remarque : Il y a une théorie selon laquelle si un petit enfant regarde des films d’action et d’horreur, ces expériences et impressions lui suffiront et il ne les réalisera pas dans la vie. Il y a une autre opinion qui prétend que cela influencera négativement les enfants et qu’ils deviendront violents.

Mon Commentaire : Certainement, ils s’habitueront à la cruauté. En effet, un mauvais exemple est contagieux. Je crois que cela devrait être interdit.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 13/08/2017

Quel est le secret de la Kabbale ?

Question : Si aujourd’hui la Kabbale est ouverte à tous, alors quel est son secret ?

Réponse : Il n’y a pas de secrets dans la Kabbale et n’y en a jamais eu. Tout le problème est que la société ne sait pas l’accepter correctement, la goûter et s’en servir comme il se doit pour son développement. Il n’y a rien d’autre.

Par exemple, il est écrit dans Le Livre du Zohar que des dix disciples du grand Kabbaliste Rabbi Shimon, seul Rabbi Aba pouvait écrire correctement pour qu’il se révèle à qui le veut tout en restant caché.

Et la mesure de la dissimulation doit être si spéciale que lorsque vous lisez le texte kabbalistique, il se révèle à vous et peut-être pas à autrui.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 11/12/2017

L’essentiel est d’agir !

Tout est arrangé de façon miraculeuse de sorte que même sans aucun contact avec la spiritualité, j’ai toujours l’occasion d’y parvenir juste parce que je prétendrais aimer, m’unir, me rapprocher et m’asseoir avec les amis et soi-disant donner.

Si nous mesurions notre vraie distance l’un par rapport à l’autre, l’un serait à des milliers de kilomètres de moi, un autre à cent mille, le troisième un million de kilomètres, et le quatrième disparaîtrait complètement au-delà de l’horizon.

Cependant, nous semblons nous asseoir ensemble. C’est ce que l’on appelle un « monde imaginaire ». Grâce à cela, nous pouvons commencer à nous approcher les uns des autres et à attirer progressivement la Lumière qui commencera à nous changer. Ce faisant, nous commencerons à acquérir l’esprit et les sensations que nous n’avions pas auparavant. Chaque fois nous allons avoir des hauts et des bas, nous sentir de plus en plus stupide ou toujours plus intelligent. La chose la plus importante est de continuer d’agir !

Extrait de la 1ère partie de la leçon de Kabbale, le Baal HaSoulam, Shamati, article n°37 « Un Article pour Pourim » du 28/02/2018

Comment devenir le Messie ?

Question de Facebook : Vous prétendez que le Messie est une force et non pas une personne qui le devient.

Réponse : Le Messie (Machia’h) est une force qui, avec les qualités du don sans réserve et de l’amour, nous sort de l’égoïsme.

Une personne qui atteint les qualités du don sans réserve et de l’amour avec l’aide de cette force fait une correction intérieure complète. En atteignant ce niveau, elle peut aussi être appelée un Messie.

Question : Les grands kabbalistes n’étaient-ils pas appelés ainsi, y compris le Ari, à leur époque ?

Réponse : Oui. En d’autres termes, il s’agit d’une personne qui a une force qui l’aide à se corriger complètement. Mais cela ne veut pas dire que, étant donné ceci, elle est maintenant aussi capable de corriger les autres parce que le libre arbitre demeure et chacun doit le mettre en oeuvre.

Extrait de KabTV, « L’Actualité avec Michael Laitman » le 23/11/2017

Le gain le plus élevé

Question : Comment les kabbalistes bénéficient-ils de l’unité ?

Réponse : Le bénéfice est énorme, en fait, c’est le plus élevé ! Nous pouvons révéler une nouvelle forme de vie dans l’unité kabbalistique !

Nous pouvons voyager entre les galaxies, nous élever au-dessus de notre univers, aller au-delà de lui et au-delà de la vie matérielle dans laquelle nous vivons maintenant. Nous pouvons nous sentir vivre en dehors du corps.

Ceci est possible et se réalise à travers la correcte connexion entre les gens.

Question : Cette unité est-elle similaire à la façon dont les cellules sont connectées lorsqu’un organisme unicellulaire devient plus parfait ?

Réponse : Non. Si nous nous unissons à travers le modèle des cellules, alors nous créons la bonne société égoïste, comme dans la société actuelle. Elle fonctionne bien égoïstement, mais elle n’atteint pas le niveau suivant.

Nous devons atteindre un état où, en tant que corps, nous nous soutiendrons dans la réciprocité afin que nous soyons gouvernés par une seule force, un seul cerveau et un seul cœur. Pour cela, nous devons nous élever au-dessus de notre propre nature égoïste.

Au cours de cette vie, nous devons atteindre le prochain niveau, et cela ne peut être atteint par des astuces ordinaires. Nous devons nous mettre dans un état spécial tout en étant dans notre état matériel, où nous attirons la Lumière supérieure. Cela nous amènera ensuite à la prochaine étape, puis à la suivante, et ainsi de suite jusqu’à ce que nous nous élevions au-dessus de notre monde.

Dans notre monde, nous devons maintenir un niveau minimal pour exister parce que toutes nos pensées et aspirations devraient être dirigées vers la révélation du monde supérieur.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 08/10/2017

Comment ressentir la Lumière supérieure ?

Question : Comment ressentez-vous l’énergie supérieure, la Lumière supérieure qu’une personne attire à elle ? Disons qu’il est très difficile de ressentir le rayonnement, mais nous avons quand même inventé des appareils avec lesquels nous pouvons le mesurer. De plus, ses conséquences au fil du temps ont des répercussions sur une personne.

Réponse : La radiation est l’action physique de particules chargées : électrons, protons, neutrons, rayons gamma et ainsi de suite. Elles peuvent être mesurées car elles peuvent affecter certains substrats.

Cependant, dans la Kabbale, une personne peut ressentir l’effet de la Lumière supérieure à partir de changements intérieurs. Elle commence soudainement à aimer ses amis, à s’unir à eux, et dans leur connexion, ils révèlent la qualité du don sans réserve et de l’amour appelée le Créateur.

En même temps, tout ne va pas selon notre logique, comme si au lieu de la qualité de la réception nous obtenions la qualité du don sans réserve, et au lieu de la haine, l’amour. Il s’agit d’un tout nouveau monde.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 03/09/2017

Que doit-on faire si le monde a perdu sa valeur ?

Question : Que faire si le monde a perdu sa valeur et si tout ce que vous pouvez voir autour de nous est une agitation inutile ?

Réponse : Vous devez remercier le Créateur de vous avoir montré que notre monde n’a aucune valeur. Cela a toujours été comme ça, et maintenant il a finalement perdu sa valeur à vos yeux. Vous avez clarifié ceci. Ainsi, vous devez l’admettre.

Question : Qu’est-ce qui se passe à l’intérieur d’une personne lorsqu’elle a une telle sensation ?

Réponse : Elle comprend que cela ne vaut pas la peine de vivre pour l’intérêt de notre monde physique. Cependant, il y a le monde supérieur suivant pour lequel il vaut la peine de vivre, et vous pouvez le découvrir et l’atteindre aujourd’hui !

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 24/09/2017

Conseils rapides de Kabbale du 20/08/2017

Question : Mes maladies sont-elles liées à la façon dont je communique avec mon groupe de dix ?

Réponse : Je ne le pense pas. Mais si vous vous connectez à lui correctement, vous pouvez être guéri de tout.

Question : Existe-t-il une chose telle que la médecine kabbalistique ?

Réponse : La médecine kabbalistique est une chose très simple : attirez la Lumière supérieure sur vous et vous serez guéri. Il n’y a rien d’autre.

Question : Je travaille dans une mine de charbon. La sagesse de la Kabbale peut-elle restaurer ma santé ?

Réponse : C’est une question très difficile et la réponse n’est pas simple du tout. Tout dépend de la société dans laquelle vous êtes. Vous pouvez sûrement être guéri, mais dans quelle mesure, je ne peux pas le dire.

Cela dépend du groupe, de l’endroit où vous êtes, de la façon dont vous étudiez. Je recommanderais que vous approfondissiez cela et que vous voyiez comment de nouvelles forces internes se révèlent en vous.

Question : Les malformations congénitales comme la cécité et la surdité peuvent-elles entraver l’apprentissage de la sagesse de la Kabbale ?

Réponse : Les défauts congénitaux ne sont pas un obstacle à l’étude de la sagesse de la Kabbale. Je crois au pouvoir de la Lumière supérieure, qui peut changer absolument tout, mais lorsqu’il s’agit d’une anomalie corporelle, le changement ne peut plus être dans cette incarnation, dans cette vie.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 20/08/2017