Category Archives: Perception

Un amplificateur de sens spirituels

624.07Question: D’après ce que vous dites, un enseignant dispose d’outils qui l’aident à résister à des sentiments multipliés par 620. Comment ces outils sont-ils acquis?

Réponse: Le fait est que le travail spirituel est effectué dans la propriété du don sans réserve, pas dans la réception. Une sorte d’amplificateur apparaît en vous parce que vous commencez à ressentir tout ce qui est à l’extérieur de vous-même et non à l’intérieur de vous.

Vous devenez vous-même un capteur. Tout votre ego, tout ce que vous avez une fois absorbé et ressenti à l’intérieur change d’un organe de réception à un organe de sensation.

Imaginez que tout votre corps devienne des yeux, des oreilles, une sensation tactile, des organes du goût et de l’odorat. Vous commencez à ressentir à travers eux comme un seul organe tout ce qui se passe autour de vous, en dehors de vous-même, à une distance infinie et dans des plans infinis.

C’est ce que désigne l’expression que vous commencez à ressentir 620 fois plus. En fait, c’est des milliards et des milliards de fois plus que ce que nous ressentons aujourd’hui. Mais vous avez la possibilité de ressentir et de ne pas exploser à partir de ces sensations parce que vous les ressentez comme l’amour lui-même et non en vous.

Pourquoi la Kabbale dit-elle à une personne qu’elle doit sortir d’elle-même? Parce que ce que vous commencez à ressentir, vous ne pouvez pas l’absorber. Cela vous déchirera simplement parce que ces sensations sont des milliards de fois plus puissantes que celles que nous ressentons et expérimentons maintenant. Notre monde est généralement considéré comme inexistant par rapport au monde supérieur précisément à cause de l’insignifiance de ses sensations.

Nous devons donc d’abord acquérir un sens externe appelé la foi au-dessus de la raison, l’attribut de l’amour et du don sans réserve, puis, une fois que vous serez dans ce mouvement, vous pourrez progressivement ressentir le monde supérieur.

De KabTV’s “Les fondamentaux de la Kabbale” du 2/12/18

 

 

21e siècle: regarder la racine du problème

200.01Question: Le livre « 21 Leçons pour le 21st siècle » de Youval Noah Harari parle des défis auxquels l’humanité devra faire face dans les années à venir.

Il y décrit un chômage de masse, des défis technologiques, politiques et environnementaux, des armes nucléaires, un changement de valeurs, une ère d’incrédulité ou une époque de post-vérité, des guerres de masse, un changement d’éducation et une désorientation constante dans le futur. L’auteur estime que les anciennes croyances, sur lesquelles le monde se basait jusqu’à récemment, se sont déjà effondrées, mais rien n’est encore venu pour les remplacer. Nous ne savons pas où aller, quoi faire, quelles compétences acquérir. Où cela peut-il mener?

Réponse: Je ne considère pas ces défis comme une menace directe pour l’humanité car elle fait face à un objectif commun plus sérieux: s’élever au-dessus de sa nature qui nous détruit constamment. Au XXe siècle, nous avons traversé toutes sortes de révolutions techniques et technologiques et deux guerres mondiales, mais cela ne nous a pas sauvés. Nous avons atteint l’informatisation et des percées technologiques, mais même cela ne nous ai pas favorable. Nous voyons que notre égoïsme tue simplement l’humanité, élève de nouvelles élites, et elles, comme une hydre, dévorent tout autour.

Par conséquent, nous devons nous pencher sur la racine du problème. Nous pouvons changer mille fois les technologies sociales, politiques, quoi qu’il arrive, mais après un certain espoir d’une sorte de «panacée», nous nous retrouvons à nouveau perdants car notre égoïsme, comme un «serpent», conquiert tout et nous ne laisse rien…

Par conséquent, toutes les technologies et les progrès dans n’importe quel domaine nous conduiront toujours à la déception dans notre développement. Il semblait que nous pouvions rendre l’humanité heureuse, digne des fruits de notre développement, mais nous voyons qu’au contraire, elle se sent toujours plus profonde, affamée, injustement démantelée en pays, nations et classes. Du coup, on se retrouve à nouveau face à une grande désillusion. Par conséquent, nous devons prendre notre objectif principal, la nature égoïste de l’homme, et voir comment nous pouvons le corriger. Sans cela, tous les principes ou causes de nos malheurs ne mèneront à rien. Nous devons regarder exactement à la racine.

D’une conversation relative à “Les défis du 21ème siècle. Introduction” 24/4/19

Atteindre la lumière supérieure

560Question: Il est écrit dans le livre du Zohar qu’une fois qu’Adam a goûté au fruit défendu, il ne devait pas toucher à l’Arbre de vie. Pourquoi?

Réponse: Parce que c’est la lumière qui ne fera qu’aggraver son état non corrigé, c’est comme si vous donniez à un bébé ou à une personne non corrigée une arme avec laquelle il peut se blesser et blesser les autres.

C’est pourquoi il faut maintenant s’assurer qu’il entre dans le système de providence, ce qui le forcera d’abord à se corriger, puis à être satisfait et à devenir un récipient des forces.

Une fois qu’il a réalisé dans quel état il se trouve, il reçoit les forces de correction, non pas qu’il les possédait déjà et qu’il ait ensuite eu l’opportunité de choisir comment travailler avec elles. Tout d’abord, vous devez acquérir des connaissances, comprendre où et comment vous allez, délaissez avec votre perception imaginaire, et seulement ensuite recevoir la lumière supérieure et qui vous corrige.

Voilà comment nous sommes dans notre monde. Aujourd’hui, l’humanité n’atteint toujours pas la lumière supérieure. Elle ne reçoit rien, court et ne sait que faire d’elle-même.

Cependant, quand elle commence à se rapprocher de la compréhension qu’elle doit s’élever, alors dans la mesure où elle a la ferme décision de se corriger et de s’élever au-dessus de son état égoïste aux qualités altruistes, elle recevra la force de la lumière. Sinon, elle se fera encore plus de mal.

Tiré de «La force du livre du Zohar» de KabTV # 7

Entrer en contact avec la Kabbale

281.02Question: Pourquoi est ce que les gens qui entrent en contact avec la Kabbale, ne serait-ce qu’un peu, commencent à changer positivement en quelques mois? Ils sortent de la dépression, interagissent mieux avec le monde qui les entoure, font la paix avec leurs ennemis, etc.

Réponse: Le fait est que cela leur donne de l’espoir, leur montre la lumière au bout du tunnel, que la vie a un sens, a une continuité.

Autrement dit, ils révèlent une vue d’ensemble, un panel de la nature entière de l’interaction humaine et de la façon dont tout s’élève à une autre dimension.

De l’émission KabTv le monde intégral du 13/7/2018

 

Avancer correctement

527.02Question : Comment la conscience et la sensibilité d’une personne peuvent-elles la protéger des désagréments et des souffrances ?

Réponse : Nous ne devrions pas trop nous impliquer dans la manière d’échapper aux souffrances et de ne pas les ressentir.

Nous devons avancer correctement, et même les petites souffrances seront ressenties comme de bonnes forces directrices. L’homme ne peut pas bouger uniquement par la bonne force. Nous n’irons nulle part si nous ne bougeons que par des plaisirs.

Nous devons nous déplacer selon deux lignes : la droite et la gauche. Vous prenez un petit enfant par les deux mains et lui apprenez à marcher.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 18/11/2018

Comment croire en la vie à un autre niveau ?

625.05Question : Vous écrivez dans vos livres qu’en s’élevant à un niveau supérieur, nous découvrirons une forme d’existence différente.

Comment pouvons-nous croire que si nous commençons à interagir correctement, nous révélerons la vie à un niveau différent ? Il n’y a pas de preuve. Avons-nous besoin de croire cela ?

Réponse : Nous n’avons pas le choix. Soit nous l’acceptons, soit nous souffrirons beaucoup et finirons par l’accepter plus tard, mais uniquement à cause de la souffrance.

Question : Pourquoi est-ce si difficile ? En plus du fait que c’est contre notre nature, nous devons également nous unir et y croire car il n’y a aucune preuve.

Réponse : En principe, d’un point de vue purement théorique, il est possible d’imaginer que si chacun pouvait vraiment s’élever au-dessus de sa nature individuelle et égoïste, alors nous pourrions aussi nous unir finalement au-dessus de nos différences en une nature unique, commune et altruiste.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 16/10/2020

Une croissance saine de l’ego

632.3Question : Quels sont les signes d’une croissance saine de l’ego dans la corporéité et la spiritualité ?

Réponse : Une croissance saine de l’ego a lieu lorsque je m’élève au-dessus de lui et que j’effectue des actions spirituelles. Ce faisant, je force l’ego à grandir jusqu’à mon niveau.

Supposons que j’effectue une certaine action spirituelle. Dès que je monte à son niveau, mon ego monte également à son niveau. J’aspire à avancer, à effectuer la prochaine action spirituelle et à monter au niveau suivant, et mon ego aussi monte plus loin de ce niveau. Cela signifie que dans la mesure où je grandis dans la spiritualité, mon ego grandit également.


C’est ainsi qu’ils se suivent mutuellement, comme il est dit : « Celui qui est plus grand que son ami, son désir est plus grand. » Il s’avère que lorsque vous devenez un bon kabbaliste, vous devenez un grand égoïste.

Mais l’ego est alors contrôlé par l’attribut spirituel que vous avez acquis, ce qui signifie que vous travaillez avec l’intention de donner sans réserve, et vous poussez votre esprit, votre état spirituel, qui à son tour pousse votre ego vers le haut.

Ainsi, notre niveau spirituel croît réellement grâce à l’ego, parce que tout ce que le Créateur a créé est fondamentalement l’ego, et tout le reste, ce sont ses dérivés.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 11/11/2018

Que le gentil gagne, pas le fort

260.01Question : Le multiculturalisme est un concept qui reconnaît que toutes les cultures sont égales et ont le même droit d’exister. Êtes-vous d’accord avec ce constat ?

Réponse : Cela dépend des cultures et vers quoi elles nous conduisent. Je ne crois pas aux belles paroles. « Multi » n’existe pas du tout dans la nature. Il n’y a qu’une seule force supérieure dans la nature. Si nous voulons être comme elle, alors nous arrivons à un bon dénominateur. Sinon, nous arrivons au mauvais dénominateur.

Commentaire : Mais il y a une telle variété dans la nature !

Ma Réponse : Cette variété n’existe que dans la nature humaine dans laquelle les forts gagnent toujours. Si nous voulons nous élever au-dessus de notre nature pour ne pas nous dévorer les uns les autres, nous avons alors besoin que le gentil gagne, pas le fort. C’est seulement ainsi que nous pourrons survivre.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 16/10/2020

N’ayez pas peur d’être ridiculisé

555Question : La peur d’exprimer vos pensées, vos émotions et vos sentiments vient du fait qu’une personne ne sait pas comment les autres vont réagir. Elle a peur d’être rejetée ou ridiculisée. Quels conseils donneriez-vous à ces personnes ?

Réponse : Il s’agit d’un égoïsme humain ordinaire qui veut avoir l’air juste, développé, avoir quelque chose de spécial, d’amical, d’être bien disposé. En règle générale, une personne a peur d’être critiquée, rejetée, etc.

Mais en général, si nous faisons une formation spéciale avant l’ouverture du cours d’éducation intégrale, ou si nous le commençons simplement en l’introduisant soigneusement de loin, je pense que tout sera facile dans les premières leçons.

Et puis tout deviendra naturel. Après quelques séances, ils se sentiront complètement détendus ensemble et il n’y aura aucune différence entre eux. Ils comprendront qu’ils ont affaire à des propriétés complètement nouvelles, profondément cachées en eux et sans lien avec des caractéristiques terrestres ou des niveaux de développement.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 14/10/2020

Aurons-nous besoin du monde physique ?

630.2Question : Au cours des dernières décennies, nous avons vu que la technologie est en avance sur nos normes morales. Pourquoi la nature nous permet-elle de développer la technologie plus vite que nos valeurs morales ne croissent ?

Réponse : Afin de reconnaître le mal de la nature humaine et de commencer à le corriger.

Question : De plus en plus de jeunes préfèrent vivre dans la réalité virtuelle. Ne pensez-vous pas qu’il soit possible de plus du tout avoir besoin du monde physique dans un proche avenir ?

Réponse : Non, nous en aurons besoin. Nous ne pouvons pas appuyer sur un bouton et dire que nous annulons ce monde physique. Même si nous le voulions, nous ne pourrions pas le faire. Nous aurions encore à maintenir notre existence physique d’une manière ou d’une autre.

En principe, toutes nos pensées peuvent être concentrées dans le monde virtuel. Cependant, cela ne prendra qu’une courte période de temps dans le processus de reconnaissance du mal de notre nature afin de comprendre où il nous a conduits. Nous sortirons de cet état et arriverons à la forme correcte.

Extrait de KabTV, « Les Compétences de Communication » du 07/10/2020