L’Union européenne n’a aucun avenir dans son état actuel

Dr. Michael LaitmanAvis: (Michael Khazin,  économiste, tiré de  km.ru ): « L’observation la plus intéressante semble avoir été présentée par Jacek Rostowski, ministre des finances de la Pologne: «les élites européennes, y compris les élites allemandes, doivent décider si elles veulent l’euro pour survivre – même à un prix élevé – ou pas. Si non, nous devrions nous préparer à un démantèlement contrôlé de la zone monétaire. Il a ajouté: «Nous avons un choix simple: la solidarité ou l’effondrement de l’Europe. Le choix est simple: soit la solidarité ou l’effondrement du bloc de l’Euro ».

« Soit l’Allemagne (et seulement elle !) assume la responsabilité personnelle sur elle-même de payer toutes les dettes de tous les pays de l’Union européenne et maintient un niveau de vie dans tous les pays de l’Union, ou le système commencera à se désintégrer.

« La tentative d’annexion de l’Allemagne de l’Est indique qu’il n’y a pas assez de ressources afin d’élever tous les pays au niveau de l’Allemagne. Cela signifie que le niveau de vie en Allemagne devrait être abaissé afin d’élever le niveau de vie périphérique. Comment une telle décision  peut elle être «vendue» aux citoyens allemands qui auront à voter pour elle?

«De toute évidence, les histoires de« valeurs européennes » ne conviennent pas ici: très probablement, le fascisme va ressusciter sur un fond de norme de vie abaissée, et remplacera la tolérance et le multiculturalisme. L’intérêt de l’Allemagne pour élargir l’Union européenne a protégé le marché. Les lois internes à  l’Union européenne ont grandement limité les marchés de l’Union et les ont  fermés à l’importation étrangère. Le principal fournisseur intérieur a été l’Allemagne.

« Dans les conditions actuelles, il est impossible de donner une décision concernant l’unité du bloc de l’euro, tant pour des raisons de politique intérieure allemande  (…)  que  des raisons financières. L’Allemagne ne dispose tout simplement pas assez d’argent pour mettre en œuvre ce plan. Cela signifie que l’Union européenne devra démissionner de la scène politique. »

Mon commentaire: L’UE a une voie de sortie, qui pourrait sembler irréaliste: continuer les affaires comme d’habitude, mais aussi pour la survie de l’Union européenne, ajouter, à tous les niveaux, le mouvement pour l’unité intérieure, la garantie mutuelle, la participation et la proximité, et  ressembler aux conditions mondiales et intégrantes de la nature.

En effet, dans tous les cas nous sommes obligés, en conformité avec le plan évolutif, d’acquérir cette forme, donc faisons-le  consciemment, hors de notre propre volonté, sans résister à la pression, mais plutôt  en réalisant que c’est la prochaine étape de notre développement. Et si nous internalisons cela nous atteindrons quelque chose de beaucoup plus parfait d’une manière facile et plus rapide, plutôt que sous la pression, à travers la misère.

Chaque pays dans le monde est confronté à ce défi, mais l’Europe est particulièrement pertinente puisque toutes les conditions économiques et sociales appropriées existent déjà dans l’Union européenne. En particulier le lien intérieur entre les personnes, annulant les frontières entre chaque citoyen de l’Union européenne, va conduire l’Europe à la pleine floraison. Sinon, elle  va s’effondrer, entraînant le monde entier après elle. Le point décisif n’est pas sur la question de «l’UE devrait être démantelée  », mais plutôt «  y aura-t-il  la paix ou de guerre. »

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed