Venir au congrès avec une brique dans sa valise

Dr. Michael LaitmanQuestion: Vous avez dit qu’il ne fallait pas confondre entre avoir des attentes et la préparation au congrès. Quelle est la différence entre la préparation et avoir des attentes?
Réponse: Avoir des attentes quant au congrès veut dire que je m’assieds et attends sans rien faire et m’imagine bientôt le congrès. Ce sera bien, je verrai mes amis, nous allons danser et chanter. Je verrai une belle ville, etc. C’est ça l’attente, je ne m’investis pas trop et attends que les bons moments arrivent.
La préparation – c’est quand je comprends que je n’ai rien à espérer, rien à attendre, tout résultera de ma préparation. A la fin de la semaine viendra samedi, quand tout le monde s’arrête de travailler, etvous mangerez ce vous avez préparé pour ce jour. Les gens achètent des produits le plus délicieux en vue du samedi.
Cette signes extérieurs indiquent des actions intérieures. Nous faisons le congrès. Nous voulons révéler en lui l’unité, la connexion,  la garantie mutuelle, l’intention du don mutuel,  pour que toutes ces forces se connectent ensemble, et qu’elles soient un  réseau commun, dans lequel nous allons commencer à ressentir une force intégrale commune. Nous appelons cela une force plus élevée, car elle est au-dessus de nous – mais nous la construisons.
Le Créateur (Bo-Ré) signifie «viens et vois. » Quand nous arrivons, nous verrons! Maintenant, nous construisons en fait le congrès. Sinon, cela sera une fête dans ce monde matériel, et pas plus.
Nous nous approchons de plus en plus d’un état plus interne. Peu importe où sera le congrès, si la ville est belle – nous sommes de plus en plus concentrés sur notre contenu intérieur. Il ne s’agit pas non plus des cours.  Bien sûr, quand on les entend ensemble, nous sommes impressionnés et ainsi nous pénétrons ensemble  dans une même pensée, un désir. Cela est nécessaire, mais c’est secondaire, l’essentiel est de se préparer en permanence pour l’état que nous devons construire. Lorsque nous viendrons au congrès, nous serons obligés d’apporter notre « brique » à partir de laquelle nous allons construire un récipient commun.
Je dois être prêt pour la connexion. J’aspire maintenant à cette connexion et me l’imagine.
D’un discours de préparation au congrès de St Petersbourg, le 26/6/2013

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed