Les kabbalistes à propos de la nation d’Israël et des nations du monde, partie 4

[Les commentaires entre crochets sont de moi]

Le Baal HaSoulam, « Arvout » (Garantie mutuelle) : La nation entière d’Israël est solidaire les uns les autres

Il s’agit de parler de l’Arvout (Garantie mutuelle) [qui peut être atteinte seulement] lorsque tout Israël est devenu solidaire l’un de l’autre.

Parce que la Torah ne leur a pas été donnée [au groupe qui a été fondé par Abraham et amené à la décision de rester dans l’Arvout par Moïse] avant que ne soit demandé à chacun d’Israël s’il acceptait de prendre sur lui la Mitsva (commandement) d’aimer les autres dans la pleine mesure, [comme résultat de leur travail sur la réalisation de l’unité] exprimée en ces mots : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même… »

[L’essence du commandement est] Chacun d’entre vous en Israël prendrait sur lui de se soucier [pour tous les participants du groupe] et de travailler pour chaque membre de la nation, [pour chaque ami] et de satisfaire tous leurs besoins, pas moins que la mesure imprimée en lui pour s’occuper de ses propres besoins.

Et une fois que la nation toute entière ait décidé à l’unanimité [d’être dans un état d’unité complète dans leurs désirs] et a dit : « Nous ferons et nous écouterons », chaque membre d’Israël est devenu responsable que rien ne manque aux autres membres de la nation. [Ce qui signifie leur développement spirituel] Ce n’est qu’alors qu’ils devinrent dignes de recevoir la Torah, [la Lumière de la correction qui mènera progressivement à l’Arvout] et pas avant. [parce qu’il n’y avait pas d’empressement pour mettre en œuvre la garantie mutuelle et le désir de s’unir comme cela était avant la brisure de l’âme unique unifiée]

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed