Category Archives: Créateur

Pourquoi doit-on créer le Créateur ?

Question : Vous dites que le Créateur n’existe pas et que nous devrions Le créer. Qu’est-ce que le Créateur ? Pourquoi devrions-nous Le créer ?

Réponse : Le terme « Créateur – Boré » découle des mots hébreux « Bo-ré » (« venez et voyez »). Tant que vous ne L’atteignez pas, rien ne se passera ou ne fonctionnera car il n’y a pas de Créateur qui soit externe à une personne. Il apparaît à l’intérieur de nous dès que nous L’atteignons.

Il en est de même pour notre monde et pour tout ce qu’il y a en son sein. Tant que nous l’observons, il se révèle en nous, et à partir du moment où nous cessons de l’observer, il disparaît. Les scientifiques commencent également à parler de ce phénomène.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 26/02/2017

Comment le Créateur dirige-t-Il une personne ?

Question : Comment le Créateur dirige-t-Il une personne ?

Réponse : Le Créateur dirige une personne en lui envoyant constamment de petites portions de Lumière, de plaisir. Et la personne en conséquence, comme un chien, renifle : « Où est-ce ? » Et elle court dans cette direction.

Pour arrêter et ne pas chasser cette Lumière, une personne doit tout d’abord acquérir la bonne intention. C’est ce que doit faire une personne.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 26/02/2017

L’unique principe de la Création

Les noms des Sefirot (Keter, Hochma, Bina, Hessed, Guevoura, Tifferet, Netzach, Hod, Yessod et Malchout) se réfèrent au contenu intérieur des connexions dans la création.

Parfois, nous rencontrons une autre Sefira dans le plan appelé Daat. Deux directions proviennent de Keter, Hochma et Bina qui sous l’impact de Keter créent la Sefira de Daat, qui n’est pas incluse dans les dix Sefirot.

A partir de Daat découle une direction distincte vers Hessed et Guevoura, qui se rencontrent dans Tifferet. C’est ainsi que se déroule l’interaction entre les Sefirot. Il existe de nombreuses connexions de ce type. Tout dans la création est organisé et arrangé ainsi : chaque cellule, chaque atome, chaque grain de sable et l’ensemble du gigantesque univers sont tous construits selon l’unique structure des dix Sefirot.

Nos désirs égoïstes sont dans un point noir appelé Malchout et sont le résultat de toute la force qui influe sur nous. Cela ne fait aucune différence à quel niveau de coopération les désirs se trouvent, qu’ils soient sur un plan psychologique, physiologique ou physique. A chaque niveau de rayonnement cosmique dans l’univers et dans tous les mondes, le principe est le même : dix Sefirot.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 05/03/2017

Changer une vue égoïste

La sagesse de la Kabbale dit que nous sommes nés égoïstes, séparés et solitaires. De plus, nous nous traitons les uns les autres de manière égoïste. Chacun regarde les autres et les voit uniquement dans un intérêt personnel.

Nous jugeons les autres d’après leur utilité ou leur nuisance, sinon ils n’existent pas. Cela s’appelle regarder les autres uniquement à travers une vision égoïste.

Par conséquent, notre travail consiste à changer la vue et à voir de quelle manière je peux donner tout ce que j’ai à tous et devenir un guide du Créateur.

En principe, je n’ai rien à donner, mais si je veux le faire, je peux immédiatement me connecter au Créateur. De ce fait, le Créateur travaillera à travers moi pour le monde entier. Et le monde entier, pour lequel je travaillerai, sera appelé mon âme. Il s’agit d’une connexion altruiste.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 19/10/2016

La punition pour de mauvaises actions

Question : Le Créateur punit-il les gens pour de mauvaises actions ?

Réponse : Le Créateur ne punit personne. Il corrige seulement.

Il n’y a pas de punition dans la nature. Selon les lois de la sagesse de la Kabbale, même dans notre monde, les punitions doivent être très limitées. Il n’y a pas de prison, la peine de mort peut être décrétée une fois toutes les décennies, et elle est néanmoins considérée comme exceptionnelle.

Il n’y a pas de châtiments venant d’en-haut. Il y a une intention et un soutien lorsqu’une personne est poussée de l’arrière vers les actes corrects. L’erreur est son châtiment.

En d’autres termes, la punition est un type de leçon : pourquoi vous avez fait cela et qu’est-ce qui était mal, afin que vous appreniez pour l’avenir. Mais la punition juste comme punition pour quelque chose que vous avez fait n’existe pas.

Il n’y a pas de lien entre ce que vous avez fait et ce que vous avez obtenu. A la place de ce que vous avez fait, il vous suffit d’apprendre comment œuvrer correctement. Réapprendre est considéré comme une punition dans notre monde.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 21/11/2017

Le Créateur est plus jaloux qu’une femme

Le Créateur met délibérément divers obstacles sur notre chemin afin que nous ne puissions pas nous en sortir ou ne puissions pas les surmonter.

Pourquoi ? Afin que nous nous L’appelons, pour Lui demander, Le regarder et nous rapprocher de Lui ! Il devient très jaloux si l’on se regarde les uns les autres au lieu de Le regarder ! Il est plus jaloux qu’une femme ! Je suis très sérieux.

C’est très important ! C’est pourquoi le Créateur nous met constamment dans des situations que nous ne pouvons pas surmonter, afin que nous aspirions à Lui et demandions qu’Il nous aide. C’est ainsi que les parents se comportent parfois envers leurs enfants : d’une part, ils veulent que les enfants fassent quelque chose de leur propre chef et, d’autre part, qu’ils soient obligés d’obtenir l’aide des parents.

Dans le cas du Créateur, c’est assez simple. Dès le début de notre voyage, si nous marchons sur le bon chemin, alors chaque pas que nous faisons, nous ne pouvons jamais le faire sans le Créateur, jamais ! Dans nos vies, nous apprenons à marcher, puis nous marchons seul, grandissons et devenons des adultes.

Dans la spiritualité, ce n’est pas le cas. Dans la spiritualité, nous avons constamment besoin du Créateur ; cela s’accroît de plus en plus, et enfin nous arrivons vraiment à une plus grande adhésion à Lui. Après tout, le Créateur nous ouvre le système mais nous ne savons pas comment agir en son sein.

Après avoir fait des efforts dans la connexion entre nous, nous ouvrons de plus en plus le lieu où Il doit expliquer et accomplir. Et puis Il se révèle, toujours en réponse à une demande pour Lui ! Il n’y a rien hormis Lui.

Par conséquent, si nous ne pouvons pas nous connecter, c’est naturel et normal. Nous devons seulement nous rappeler qui met ces obstacles sur notre chemin : Il le fait afin que nous nous adressions à Lui.

La délectation suprême de l’âme

La Torah, Deutéronome 23:07 : Ne t’intéresse donc jamais à leur bien-être et à leur prospérité, tant que tu vivras.

Les désirs égoïstes, appelés « Ammonites » ou « Moabites », se révèlent à chaque niveau de l’échelle que nous montons. Et à chaque fois ils sont nouveaux et plus puissants.

Tous les 125 niveaux se ressemblent ; ils ne diffèrent que de par la puissance et le volume des propriétés positives et négatives, des propriétés de la ligne droite et de la ligne gauche et du nombre de détails impliqués. En principe, la puissance du niveau dépend du nombre de désirs et d’intentions.

Lorsque nous montons, notre état devient très intégré et complexe, et c’est dans cette complexité, comprenant tous ses avantages, ses inconvénients, tout le pouvoir de notre connexion, que nous trouvons la perfection.

C’est à partir du regroupement de millions de divers types de forces, d’intentions et d’actes (depuis le début de la création, le milieu, à la fin, etc) que la perfection du Créateur est atteinte. La révélation complète de la mécanique de l’interaction du Créateur avec le désir qu’Il a créé est la délectation suprême de l’âme.

À ce propos, il est dit que « Le juste s’assoie et se délecte de l’éclat de la Shechina ». Après tout, la Lumière supérieure de la sagesse remplit toute la création, scintille et brille. Cette atteinte comprend le sens le plus élevé et le bonheur suprême que l’âme ressent.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 19/10/2016

Ouvrir le robinet supérieur

Question : Comment puis-je façonner les bonnes pensées en moi et nettoyer mon esprit de toutes sortes de bêtises ? Est-ce possible et est-ce nécessaire ?

 

Réponse : C’est possible et c’est également nécessaire, mais il est possible de le faire uniquement à travers un groupe qui est dirigé vers la découverte du Créateur afin qu’Il exécute cette action.

Le Créateur fait toutes les corrections et les changements, et tout ce qui se passe dans la création. Ce qui nous reste, c’est seulement de nous tourner vers Lui avec une demande spécifique afin qu’Il fasse ce qui est nécessaire pour la correction. Il va le faire de toute façon, mais Il « attend » notre désir.

Par exemple, lorsque nous ouvrons un robinet d’eau, l’eau coule. C’est pareil dans la spiritualité. Nous pouvons ouvrir le robinet à l’intérieur de nous, puis la Lumière du Créateur œuvrera à travers nous et nous corrigera.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 15/01/2017

Une question de la prison

Question : Je vais passer le reste de ma vie en prison. J’essaie d’oublier ce que j’ai fait, mais je ne peux pas. Que devrais-je faire ?

Réponse : Vous n’avez pas besoin d’oublier quoi que ce soit. Vous ne devriez pas du tout y penser. Nos étudiants enseignent la méthode de l’éducation intégrale dans les prisons. Essayez d’écouter ce qui vous est enseigné et de vous immerger complètement dans cette sagesse.

Vous allez vous hisser au niveau suivant de votre existence et vous ne ressentirez pas que vous êtes en prison. Au contraire, vous ressentirez que vous êtes libre et que le reste du monde est emprisonné.

Je vous conseille de le faire. C’est un état étonnant.

Vous remercierez le Créateur d’avoir commis tous ces méfaits. À la fin de la journée, ce n’est pas vous qui l’avez fait, mais le Créateur qui ainsi vous a donné cette opportunité d’atteindre maintenant et calmement le monde supérieur.

Par conséquent, vous pouvez transformer votre peine de prison en véritable liberté.

Extrait de KabTV, « L’Actualité avec Dr. Laitman » du 15/02/2017

Le Créateur « Se vend » Lui-même aux êtres créés

Question : L’égoïsme me dirige-t-il et je suis manœuvré par lui ou le Créateur dirige-t-il mon égo ?

Réponse : Ce n’est pas si simple. Il est facile de dire que le Créateur me dirige et que je suis manœuvré par Lui, mais en fait, je dois construire une sorte de mécanisme de connexion avec les amis à travers lequel nous pouvons diriger le Créateur.

Il est dit que le Créateur « Se vend » Lui-même aux êtres créés, tout comme les parents dépendent totalement de leurs enfants.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 18/12/2016