Category Archives: Créateur

Qu’est-ce que la crainte de Dieu ?

Question : Si vous pensez à la force supérieure (à tout moment de votre vie lorsque vous subissez des événements et des épreuves), c’est uniquement grâce aux efforts que vous faites pour vous rapprocher un peu plus du Créateur.

Mesurer si vous êtes sur le bon chemin vient toujours d’une pensée d’en haut qui vient du Créateur. Est-ce la foi, dont nous avons tant besoin, pour avancer correctement dans la spiritualité ?

Est-ce que la crainte de ne pas avoir cette pensée parce que vous ne faites pas assez d’efforts ou que vous succombez d’une manière ou d’une autre à quelque chose qui vous écarterait du Créateur, est la crainte de Dieu ?

Réponse : La crainte de Dieu n’est pas la peur. C’est en fait une aspiration à ne manquer aucune occasion de Lui donner sans réserve tout ce que vous pouvez. C’est un peu comme l’aspiration d’une mère qui cherche toujours comment faire quelque chose pour son bébé.

Les quatre langues et les quatre lettres du nom de Dieu

Question : Les quatre langues (Tanakh, Halakha, Aggadah, Kabbale) correspondent-elles aux niveaux du nom HaVaYaH (tétragramme) ?

Réponse : Tout à fait. Le nom de quatre lettres du Créateur, « Youd-Hey-Vav-Hey » ou HaVaYaH, inclut en lui absolument tous les éléments du monde, à la fois le monde spirituel et notre monde.

Ainsi les quatre lettres du nom de Dieu caractérisent les quatre niveaux de l’évolution de la matière sous l’influence de la Lumière Supérieure et correspondent aux quatre langues principales.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 24/07/2016

L’unique enseignant

Dans notre monde, il n’y a qu’un seul enseignant, guide et Rav : le Créateur. Il n’y a personne d’autre ! Le Créateur, la force positive supérieure, gère tout et crée la relative force égoïste négative.

Tous les autres sont des participants dans ce processus, quel que soit le rôle qu’ils jouent. Ils sont triés uniquement selon l’état relatif à cet enseignant : combien ils Le comprennent et accomplissent Son chemin ou l’inverse. Ceci uniquement reflète leur état et indique leur niveau.

Je me nomme « un guide » parce que j’essaie d’expliquer aux gens comment je comprends mon professeur spirituel et comment je comprends l’enseignant, le Créateur. J’enseigne aux gens comment trouver le chemin de la force supérieure.

En général, je crois que chaque personne dans notre monde n’a pas d’autre mission que celle-ci parce que la chose la plus importante est de comprendre comment elle est associée au Créateur parce qu’Il gère tout.

Être connecté au Créateur n’est possible qu’à travers un groupe, une dizaine, avec plus de connexions, avec une plus grande réciprocité, en se dissolvant soi-même dans les autres et en attirant à l’intérieur en absorbant tout en soi.

C’est la manière dont nous devrions avancer. Et ainsi vous trouverez l’enseignant, le guide, l’ami et le Rav en une seule personne.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 07/08/2016

Notre monde est une matrice

Question : Dans le film Matrix, le monde est présenté comme une matrice. Notre monde entier est-il une matrice, un programme ?

Réponse : Oui, notre monde est un programme, une matrice, mais pas dans le même sens que celui présenté dans le film. C’est un programme du Créateur, qui est la façon dont Il se révèle Lui-même à l’intérieur de notre désir qu’Il a créé.

Ce désir est maintenant égoïste : nous devons le corriger, et ainsi nous recevons un désir altruiste complètement différent. Il n’y aura alors plus de distorsions.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 18/09/2016

Tout se passe dans notre désir

Question : Le Livre de Job raconte comment les enfants de Job, sa femme et tout son bétail sont morts et la colère et le désespoir qu’il a ressenti lorsqu’il s’est plaint au Créateur. Est-il parvenu à se libérer de son égoïsme ?

Il est dit aussi dans ce livre que le Créateur parle avec Satan. Comment les gens qui ont écrit ce livre ont-ils découvert que le Créateur a parlé de Job avec Satan ?

Réponse : Vous êtes un peu désorienté. Vous devriez lire la traduction correcte et essayer de ressentir tout ce qui se passe dans notre désir.

Comment pouvons-nous nous rapprocher du Créateur ?

Question : À quoi devrait penser une personne ou que devrait-elle faire dans le but de se rapprocher du Créateur si elle n’est pas encore dans un groupe ?

Réponse : Il est important d’être dans un groupe de dix, pour établir la connexion à un groupe. Il peut s’agir d’un petit groupe de deux ou trois personnes ou même d’un groupe virtuel. Sans groupe, l’étude est simplement l’acquisition de connaissances, qui ne donne rien de bon. Vous devez apprendre à être connecté à d’autres personnes et à avancer ensemble avec elles.

Notre Centre d’Éducation pour étudier la sagesse de la Kabbale offre l’occasion d’établir une connexion à un tel groupe, qui finit par former une société virtuelle stable. Tous les diplômés du troisième semestre savent déjà où ils peuvent être en contact avec d’autres personnes.

Par conséquent, quiconque étudie la sagesse de la Kabbale devrait suivre un cycle de cours à travers le Centre d’Éducation de Kabbale de Bnei Baruch où vous apprendrez comment organiser un groupe en groupes de dix et selon quels principes ils devraient travailler ensemble.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 26/06/2016

Un kabbaliste voit-il le niveau de l’âme ?

laitman_530Question : Voyez-vous le niveau de l’âme de vos élèves et des autres ?

Réponse : Un kabbaliste voit l’état dans lequel se trouve son élève, ainsi que l’avenir, en d’autres termes, jusqu’à quel point cette personne peut avancer, mais il ne dit rien. Le libre choix demeure celui de l’étudiant.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 09/06/2016

Le Créateur est au-dessus de nos sensations

Laitman_025_01Question : Est-ce que nous faisons plaisir au Créateur en ayant une relation avec Lui (nous commençons à Le ressentir) ?

Réponse : Absolument, et c’est la seule façon.

Question : Peut-on dire que le Créateur a le désir de faire plaisir à Ses créatures ? Souffre-t-Il lorsque nous souffrons, puisque ce désir n’est pas rempli ?

Réponse : Non, nous utilisons cette terminologie car nous n’avons pas d’autre moyen de parler du Créateur. Il est dit que la Torah utilise le langage des êtres humains. Le Créateur est au-dessus de nos sensations naturelles.

Accrochez-vous au Créateur !

Question : Si je souffre dans la vie, dois-je relier toutes les conditions au Créateur (que c’est pour le meilleur) et alors la situation ne sera plus ressentie comme étant mauvaise ? Comment peut-on conserver constamment l’intention qu’« Il n’y a rien hormis Lui » (Deutéronome 4:35) ?

Réponse :
N’oubliez pas que tout vient de Lui. Accrochez-vous y tout le temps ! Et si vous ne pouvez pas, demandez-Lui de l’aide.

Écrivez Mon programme sur votre cœur

laitman_443La Torah, Deutéronome 11:18 : Imprimez donc Mes paroles dans votre cœur et dans votre pensée…

Une personne doit reconnaître tous les changements qui lui arrivent et aller exactement en accord avec eux, les percevant chacun comme venant du Créateur, comme une nécessité pour son avancement.

Avec ces états qui sont comme si c’était les « mots » du Créateur, elle doit formater son cœur et son esprit, en d’autres termes, les transformer en un format complètement différent.

Tout comme il est nécessaire de supprimer un ancien programme dans un ordinateur afin d’en installer un nouveau, de la même manière, tout en allant de l’avant, nous devons progressivement supprimer chaque degré à l’intérieur de nous et y enregistrer un nouveau degré pour le remplacer. Nous devons réécrire progressivement l’ensemble de l’attitude égoïste envers le monde, la vie et l’un envers l’autre de manière altruiste. Et nous devons le faire de façon indépendante.

Par conséquent, il est écrit « Imprimez donc Mes paroles dans votre cœur et dans votre pensée », ce qui signifie écrivez Mon programme, le programme du don sans réserve et de l’amour, sur votre cœur égoïste.

Mais le cœur ne veut pas vraiment l’accepter, de sorte que ce programme ne peut pas aller immédiatement au cœur ! Ce n’est vraiment pas facile.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » le 15/06/2016