Category Archives: Egoïsme

La spiritualité est à portée de main

laitman_202.0Question : Que se passe-t-il lorsque les gens deviennent accros aux jeux informatiques ou se referment sur eux-mêmes ? Comment devrions-nous réagir et établir un lien avec cette situation ?

Réponse : La génération actuelle vit comme ça. Les gens n’ont pas besoin d’autre chose.

Les générations précédentes rêvaient de beaux vêtements, de quelques objets matériels. Aujourd’hui, la nouvelle génération n’en a plus besoin. Donnez-leur un coin ou une pièce séparée, car ils ont envie de rien faire, donnez-leur un ordinateur ou un téléphone avec une bonne connexion Internet, de la pizza, du Coca, et laissez-les tranquilles.

Pouvez-vous imaginer ce dont une personne a vraiment besoin ? Il y a de minuscules studios où vous grimpez, vous vous allongez et vous avez tout ce dont vous avez besoin. Rien de plus n’est nécessaire.

Nous sommes remplacés par une génération spéciale avec un type spécial d’égoïsme. Leur égoïsme est déjà en phase avec le monde spirituel. Ils ne s’intéressent pas aux grandes demeures et à la richesse que vous voyez dans les films des années 50 et 60. Je me souviens de ma jeunesse lorsque les gens couraient après des fétiches comme cela.

Aujourd’hui, tout est différent. Les valeurs sont devenues virtuelles, et c’est formidable. Dans une telle ère, la spiritualité est à portée de main.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 12/01/2020

Le but des obstacles

laitman_424.02Question : Il existe différents types d’interférences à différents niveaux selon les quatre étapes du développement de la nature.

Le premier type est une perturbation au niveau minéral : tremblements de terre, inondations, ouragans, etc. Les interférences au niveau des plantes et des animaux incluent diverses maladies et virus. L’interférence au niveau humain comprend certains types de déviations psychologiques. Est-il possible de calibrer ces types d’interférences ?

Réponse : C’est possible.

Question : Selon la structure de chaque personne, est-ce que la nature, le Créateur, sait comment exercer une pression sur tout le monde ?

Réponse : Bien sûr. Cela se produit conformément à la structure de l’âme, c’est-à-dire notre désir intérieur d’équilibre et d’adhésion avec le Créateur.

Commentaire : Supposons qu’un rejet découle de l’union à l’intérieur d’un groupe kabbalistique. Je comprends que cet obstacle est contre mon égoïsme et m’est donné pour que je puisse acquérir la capacité altruiste du Créateur de ne pas penser à moi.

Ma Réponse : Cela concerne votre action. Et concernant l’état dans lequel vous devez déterminer qu’il n’y a personne d’autre que le Créateur et que Lui seul vous influence, que devriez-vous faire ici ? Comment peut-Il vous influencer, vous donner des tâches, des obstacles, pour que vous puissiez encore vous entraîner en sachant que tout cela vient du Créateur et pas d’autre chose ?

Lorsque, par exemple, on écrit partout des choses peu flatteuses sur vous, qu’on vous insulte ou que vous vous disputez avec votre famille, ou lorsque vous voyez que vous faites du tort, que vous agissez de manière égoïste et que vous vous condamnez, comment se peut-il que vous le fassiez vous-même s’il n’y a qu’une seule force qui fait que tout cela arrive ?

Ainsi, vous devez changer votre attitude envers vous-même, envers les autres et envers le monde entier, pour une seule et unique raison : « Il n’y a rien hormis Lui. »

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 25/03/2019

L’amour sans la haine est-il possible ?

laitman_600.02Question : Je suis sûr que des centaines de milliers de vos étudiants dans le monde vous aiment, et ne ressentent pas de la haine.

Est-ce une exception à la règle lorsque les élèves aiment leur professeur ? Un tel format existe dans le Soufisme où les étudiants aiment les enseignants sans haine.

Réponse : L’amour sans haine est impossible. Si vous ne ressentez que de l’amour, cela signifie que vous n’avez pas encore réalisé que dans cet amour il y a une haine non révélée. Les deux sentiments doivent être ensemble.

Tout comme, disons, il n’existe pas de particule positive sans négative dans la nature ; il y a toujours une particule opposée et elles sont connectées en conséquence. C’est la même chose avec nous. La haine doit se révéler aux côtés de l’amour. Nous construisons l’amour au-dessus de la haine.

De plus, nous n’aurons pas peur de cette haine car elle deviendra un indicateur de notre éloignement et de notre proximité récurrents. Ainsi, nous serons en étroite proximité dynamique les uns avec les autres.

Commentaire : Mais c’est un sacrilège de penser qu’il pourrait même y avoir de la haine envers l’enseignant.

Ma réponse : Je vous assure qu’elle existe. Savez-vous lorsqu’elle apparaîtra ? Au fur et à mesure que vous avancez, vous ressentirez bientôt que vous avez des exigences envers le professeur, que vous n’êtes pas d’accord avec lui, que vous êtes prêt à le secouer littéralement pour obtenir ce dont vous pensez avoir besoin et qu’il ne donne pas. Cela viendra.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 29/12/2019

L’avancement inconscient

laitman_528.04Question : Ressentir une descente comme étant une ascension est une grande chose. Il s’avère qu’il n’y a pas de chutes, n’est-ce pas ?

Réponse : Il n’y a pas de descente. Le Créateur veut que l’humanité avance en prenant conscience de ce qui lui arrive. L’ascension est une montée vers l’éternité, vers la perfection, et à chaque instant une personne a la chance de se rapprocher encore plus du spirituel, de la perfection.

Mais le ressent-on ? C’est tout notre travail : ressentir que nous allons vraiment dans ce sens. C’est un problème.

Question : Les étapes de l’élévation spirituelle sont-elles réduites dans notre monde ou commencent-elles après le passage de la Makhsom (Barrière) ?

Réponse : Non. Même maintenant, nous gravissons cette échelle, seulement à l’intérieur de la partie appelée « notre monde ». Il s’agit d’une élévation préparatoire, longue et problématique.

Question : Pourquoi la période préparatoire est-elle si longue ?

Réponse : C’est parce que nous sommes à un niveau spirituellement inanimé. Nous ne pouvons rien faire nous-mêmes, nous n’avons toujours pas les propriétés du don sans réserve et d’unité. Par conséquent, notre montée est très longue. Cela arrive à l’intérieur de nous inconsciemment.

Bien sûr, il s’agit d’une condition indésirable et elle doit passer le plus rapidement possible. Mais lorsque vous dites aux gens que vous devez avancer rapidement, vous rapprocher les uns des autres, vous élever, vous obtenez une réaction de leur part : « Nous avons encore d’autres problèmes et préoccupations. Nous avons encore des choses à faire. » Et c’est là que tout se termine.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 12/01/2020

La jalousie : la clé d’une (future) bonne relation

Question : La jalousie est-elle un moyen d’identification personnelle à la supériorité de l’objet qui a provoqué une telle sensation ? Ou est-ce un certain programme d’égoïsme, une manifestation de sa propre essence par rapport au cynisme social ?

Réponse : Je ne sais pas ce qu’est le « cynisme social ». Des notions comme celles-ci doivent être analysées séparément.

En ce qui concerne la jalousie, c’est une qualité très utile. Cela vient du fait que nous étions une fois ensemble, et certaines relations et sensations mutuelles sont restées en nous. Si nous ne les avions pas, nous ne ressentirions pas la jalousie, vous ne ressentiriez pas les autres.

C’est pourquoi la jalousie est la base de très bonnes relations futures, de l’amour et de la fusion en un unique tout commun. Tout cela avec l’aide de la jalousie. C’est pourquoi elle ne peut pas être éradiquée. Au contraire, elle devrait être développée.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 01/05/2020

Deux pôles de la peur

laitman_245.09Question : La peur est-elle générée par la haine ou par un quelconque programme de mesure d’auto-préservation pour la reconnaissance du mal, comme une manifestation de la reconnaissance de soi ? La peur est-elle nécessaire ?

Réponse : Cela dépend du type de peur car il existe de nombreux types de peur.
En principe, la peur négative est nécessaire pour comprendre nos limites.

La peur positive est nécessaire pour que nous nous précipitions à cause d’elle sous l’aile du Créateur.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 29/12/2019

Aimez le point spirituel dans le cœur de l’autre

laitman_622.02Question : Devrais-je imaginer le point dans le cœur d’une femme que je ne peux pas supporter dans ma dizaine ? Je ne trouve pas d’autre moyen de justifier le fait qu’elle soit exactement l’opposée de moi. Le fait que je dépeigne un point dans son cœur est la seule chose à laquelle je peux penser pour sortir d’un état de rejet.

Réponse : Vous l’avez très bien dit : « Je déteste tout en elle, sauf son point dans le cœur. Et j’aime le point spirituel dans son cœur. »

Imaginez que vous êtes face à ce point, et tout le reste n’a pas d’importance. C’est la chose la plus importante que nous devons faire.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 29/12/2019

Un signe de croissance spirituelle

laitman_938.04Question : Est-il vrai que plus il y a de qualités négatives, plus il y a de qualités positives ou vice versa ? Y a-t-il une corrélation ici ?

Réponse : Oui. Plus les qualités négatives sont révélées, plus vous avez de possibilités de connaître les qualités positives. Voilà ce que nous devons comprendre.

Chaque mouvement doit viser à ce que vous vous éleviez jusqu’à une attitude positive envers les autres au-dessus de celle négative. Ensuite, vous pouvez vraiment dire que vous grandissez.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 15/12/2019

Changez votre attitude envers le monde

laitman_294.4Question : Certaines personnes, ressentant le manque de quelque chose, se sentent automatiquement malheureuses. Autrement dit, il existe un modèle répandu dans la société selon lequel le bonheur est une joie et un plaisir continus. Il ne devrait pas y avoir de souffrance dans ma vie. D’où vient un tel modèle ?

Réponse : C’est la mauvaise formulation du bonheur, la mauvaise formulation de la question et la mauvaise éducation. Nous ne connaissons pas notre nature et pour cette raison, malheureusement, nous sommes mécontents.

Si nous comprenions qui nous sommes et ce que nous sommes, nous serions en mesure de nous former nous-mêmes afin que notre structure et notre attitude envers n’importe quel état soient parfaites.

C’est ce que fait la Kabbale. Elle ne change pas le monde, elle ne dit pas que vous devez changer quelque chose autour de vous. Vous devez changer votre attitude envers le monde. Vous serez alors heureux. Et vous serez dans un état absolu.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 15/12/2019

Une occasion de découvrir le Créateur

laitman_221Question : Lorsque vous rencontrez des obstacles qui causent de la souffrance en cours de route, comment appliquons-nous la connaissance qu’il n’y a rien hormis Lui ?

Réponse : En général, cela consiste par découvrir le Créateur. Lorsque nous percevons toutes les manifestations de notre vie comme négatives, nous ne pouvons pas imaginer comment la vie peut être perçue comme une manifestation du Créateur.

Ici, une personne a une occasion directe de commencer à identifier le Créateur comme agissant correctement, avec bonté, en dirigeant une personne avec Ses influences négatives vers le but.

Et le but est pour nous de percevoir toutes les actions dans le monde comme il n’y a rien hormis Lui, et ainsi de découvrir progressivement le Créateur comme le bien qui fait le bien. D’une manière exacte, toutes les influences négatives que nous ressentons nous poussent le plus rapidement vers Sa révélation.

En partant d’elles, essayez d’être dirigé vers « il n’y a rien hormis Lui », vers le fait que c’est Lui qui vous les donne, pour quelle raison, pourquoi exactement les sensations négatives, pourquoi avez-vous besoin de vous élever au-dessus d’elles, qu’est-ce que cela vous apporte, et dans quelle mesure vous séparez-vous de votre ego et précisément en vous élevant au-dessus de lui vous vous rapprochez du Créateur ? Essayez d’agir de cette façon. Ce sont les meilleures conditions.

Il est dit que celui que le Créateur aime, Il le châtie bien. Mais ce n’est pas comme les religions les présentent, mais dans le but de découvrir le Créateur comme étant bon dans ces états, comme nous guidant correctement.

Extrait de KabTV, « Les Fondamentaux de la Kabbale » du 01/12/2019