Category Archives: Kabbale

Tout est relatif à l’observateur

Question : Que signifie s’élever au niveau de la gouvernance de notre monde ? La Kabbale dirige-t-elle notre monde ? De quoi s’agit-il ?

Réponse : La Kabbale ne gouverne pas notre monde.

Le fait est que tout ce que nous percevons est ce que nous appelons notre monde. Ceci est mon monde. Je ne sais pas ce qu’est vraiment le monde et en quoi il consiste. Je connais seulement ce que je ressens et ce que je perçois. C’est un point très important avec lequel nous devons commencer à parler à une personne et de l’endroit où elle se trouve.

Nous devons comprendre que notre monde est celui que nous construisons en nous. Par conséquent, ce concept ne peut pas être objectif. Tout est relatif à l’observateur. Par exemple, aujourd’hui on peut comprendre certaines choses d’une certaine façon, et demain les interpréter différemment. Il y a bien sûr des lois, des règles et des méthodes générales, mais à la fin, nous ne parlons que de la compréhension individuelle d’une personne.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 11/03/2018

Révéler l’inconnu

Question : Les scientifiques de notre monde sont constamment en conflit et en désaccord. Chacun favorise sa propre théorie. Comment cela fonctionne-t-il parmi les scientifiques kabbalistes ?

Réponse : Si un scientifique kabbaliste sait clairement où il existe et parle seulement à partir du niveau de ses atteintes sans traverser quelque chose qu’il n’a pas révélé, alors il est un vrai scientifique et ses conclusions peuvent être fiables.

Si un kabbaliste est incapable de définir clairement où il existe et qu’il peut légèrement « outrepasser » sa limite, alors ses atteintes dans ce domaine ne sont pas réellement vraies. Alors, il a toutes sortes de suppositions, de théories, d’hypothèses et parfois d’erreurs. Les kabbalistes eux-mêmes écrivent sur ce sujet.

En particulier, le Baal HaSoulam a écrit un livre sur un grand kabbaliste du 17ème siècle qui a incorrectement décrit toute une phase d’atteinte de la nature supérieure. Dans la Kabbale, comme dans toute autre science, cela a sa place.

Les kabbalistes, tout comme les autres scientifiques, peuvent avoir des différends et se critiquer. Cela peut s’exprimer à travers leurs connaissances, leurs hypothèses, leurs dessins ou bien d’autres choses.

En d’autres termes, la Kabbale est comme la science ordinaire où une personne est confrontée au fait de révéler quelque chose d’inconnu.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 11/03/2018

Le compte à rebours a commencé

Chaque jour où le Temple n’est pas reconstruit, c’est comme s’il était à nouveau détruit. Après tout, depuis l’époque du Ari, nous devons corriger la brisure. Par conséquent, c’est à partir de cette date que nous pouvons commencer à compter les années de notre retard en ce qui concerne les corrections déjà effectuées et celles restantes.

En outre, chaque jour où aucune correction n’est faite est ajouté à la brisure. De plus en plus de désirs égoïstes se révèlent, qui auraient déjà dû être corrigés, et nous aurions dû être connectés au-dessus d’eux. Cependant, nous ne le faisons pas encore et par conséquent, nous renforçons le fardeau du cœur. (1)

Extrait de la 2ème partie de la Leçon quotidienne de Kabbale, Leçon sur le sujet : « La Période de ‘Entre les Difficultés’ » du 03/07/2018

(1) : à 1 minute et 40 secondes

L’ego ne peut pas être détruit

Question de Facebook : La Kabbale suggère-t-elle de détruire l’ego ?

Réponse : Non. La Kabbale est une méthode qui traite de comment travailler correctement avec l’égoïsme et utiliser pleinement son pouvoir. C’est pourquoi elle est appelée « la sagesse de la Kabbale » (« Kabbale » en hébreu signifie « réception »), du verbe « LéKabel » (« recevoir »).

Question : Il est donc impossible de détruire l’égoïsme ?

Réponse : C’est à la fois impossible et inutile.

Extrait de KabTV, « L’Actualité avec Michael Laitman » du 10/04/2018

Comment développer un gène spirituel ?

Question : Dans notre monde, une graine a besoin de soleil et d’eau pour croître. Et que sont le soleil et l’eau pour le développement d’un gène spirituel ?

Réponse : Le soleil et l’eau sont deux forces : le développement et le remplissage.

L’eau est la qualité du don sans réserve, la Lumière de Hassadim, et le soleil est la Lumière de la sagesse, la Lumière de Hokhma. Leur combinaison touche l’âme et la développe. La Lumière de Hassadim accroît et la Lumière de Hokhma remplit. C’est ainsi que les éléments spirituels se développent.

Si quelqu’un veut développer un gène spirituel, il devrait étudier la Kabbale.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 18/02/2017

Qu’est-ce que Bnei Baruch ?

Question : Qu’est-ce que Bnei Baruch (Fils de Baruch) ?

Réponse : Bnei Baruch sont les personnes qui utilisent la méthode de mon professeur, le grand kabbaliste Rav Baruch Shalom HaLevi Ashlag. Elles réalisent cette méthode sur elles-mêmes et ressentent ou essaient de ressentir que c’est lui qui les guide.

Question : Qu’est-ce que Bnei Baruch aujourd’hui ?

Réponse : Bnei Baruch est un groupe de personnes dispersées dans le monde entier, avec des langues différentes, avec diverses prédispositions et mentalités naturelles, qui étudient les œuvres du Baal HaSoulam et du Rabash, et essayent de les réaliser.

Question : Pourquoi Bnei Baruch est-elle une organisation internationale ?

Réponse : Le Baal HaSoulam a écrit à ce sujet dans son article principal : « L’Arvout » (La Garantie Mutuelle/solidarité). La réalisation principale de la Kabbale doit se produire dans le monde entier, pas seulement dans la nation d’Israël. Le peuple d’Israël n’est qu’un conduit. En principe, toute la Torah est donnée dans le but d’amener le monde entier, toute cette création brisée, au Créateur.

Question : Quel est le but de Bnei Baruch ?

Réponse : L’objectif du groupe Bnei Baruch est de révéler en eux-mêmes et de montrer au monde entier un exemple d’union de tous en un seul ensemble où le Créateur sera révélé.

Pourquoi ai-je besoin de tant de connaissances ?

Question : J’étudie la partie théorique de la Kabbale afin de me représenter plus facilement ce qu’est une connexion spirituelle. Pourquoi ai-je besoin de tant de connaissances si j’étudie ce matériel pour moi-même ?

Réponse : Vous en avez besoin précisément pour pouvoir comprendre votre propre structure et la structure du monde.

Vous étudiez la science éternelle ! Vous en aurez besoin dans ce monde et dans le prochain monde, dans cette vie et dans la vie de « l’autre monde ».

Étudiez-la ! C’est ce qui restera avec vous pour toujours.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 10/12/2017

La « Lumière » et les « Ténèbres » d’un point de vue kabbalistique

Question : Que veulent dire les kabbalistes par la Lumière et les ténèbres ?

Réponse : La Lumière est la qualité du don sans réserve et de l’amour. Les ténèbres sont la qualité de la réception, jusqu’à la haine.

Dans notre monde, nous ne nous comprenons pas parce que nous n’avons pas la vraie qualité du don sans réserve et de l’amour, et nous agissons uniquement par égoïsme. Pourtant, il est impossible de comprendre l’un sans l’autre.

Nous n’avons absolument aucun contact avec le monde supérieur, sauf une étincelle spirituelle. Par conséquent, tout dépend de notre contribution au développement des relations intégrales dans le groupe. Grâce à de telles relations, nous pouvons attirer la Lumière supérieure, et elle créera le système d’interrelations à l’intérieur de nous où nous existerons à la fois dans de bons (Lumière) et de mauvais (ténèbres) états.

Question : Quand allons-nous commencer à comprendre ce qu’est la Lumière ?

Réponse : Cela arrivera lorsque nous commencerons à réaliser que nous sommes dans les ténèbres.

Question : Il est écrit que le Créateur nous a créés opposés à Lui. N’est-ce pas ainsi ?

Réponse : Il s’agit de l’égoïsme réel que nous devons encore atteindre. Nous sommes cependant à des niveaux minéral, végétal et animal. Maintenant, nous devons atteindre le quatrième niveau humain. C’est ce niveau qui est opposé au Créateur. Nous devons encore atteindre ce niveau. Nous l’atteignons dans le monde spirituel en tant que ligne gauche.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 10/12/2017

Les sorcières et les démons

Question : Est-ce que les fantômes, les poltergeists, les anges et les démons existent ?

Réponse : Il n’y a pas de sorcières, de goules, de diables, de démons ou autres mauvais esprits.

Ce sont tous des qualités d’une personne. Dans la Kabbale, il existe de nombreux noms à la fois de forces pures (altruistes) et impures (égoïstes). Cependant, elles se trouvent toutes à l’intérieur d’une personne. Cela ne signifie pas que nous devons chasser les démons. Nous devons corriger nos qualités égoïstes.

Ne les imaginez pas sous la forme d’une image. Voulez-vous changer quelque chose ? Alors changez simplement vous-même, votre égoïsme. Disons qu’hier votre égoïsme était à -20 et aujourd’hui il est à -10. Cela signifie que vous avez chassé un « démon » hors de vous.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 14/01/2018

Les trois postulats de la Kabbale

Question : Quelles sont les trois lois fondamentales de la méthode de la Kabbale ?

Réponse : Le premier postulat est qu’il existe une seule force supérieure de la nature, appelée « le Créateur » ou « Nature ». Nous ne lui attribuons pas de propriétés spéciales autres que celle d’être une force générale qui inclut absolument tout ce qui existe dans la création.

Le second postulat est que la force supérieure a créé les niveaux minéral, végétal, animal et humain de la nature, qui sont automatiquement contrôlés par la force supérieure sans aucune possibilité de libre arbitre. Dans une telle situation, une personne est la partie de la nature qui peut consciemment et indépendamment réagir à ses signaux. « Humain » en hébreu est « Adam » (du mot « Domé » [« similaire »]), qui signifie « semblable au Créateur ».

De même que le Créateur a Sa liberté d’action, il existe une possibilité d’agir de façon indépendante lorsqu’une personne s’élève au-dessus de sa nature et peut agir au-dessus de sa propre nature.

Le troisième postulat est qu’à la suite d’actions et d’exercices spéciaux, tout le monde peut atteindre l’équivalence de forme avec le Créateur de manière à ce que nous ayons la liberté d’agir de la même façon que le Créateur.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 04/02/2018