Category Archives: Spiritualité

Étudier les écrits du Rabash

Question : Quelles sont les étapes les plus importantes pour construire un sens perceptif du ressenti du monde supérieur ?

Réponse : Les étapes les plus importantes dans la construction de l’âme sont écrites et décrites en détail par mon professeur le Rabash dans ses vingt premiers articles. Par conséquent, je vous conseille vivement de les étudier.

En fait, toutes les conditions requises pour créer un sens perceptif du ressenti du monde supérieur, du Créateur et de Son état éternel et parfait sont indiquées dans ces articles.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 27/11/2016

L’univers est-il intelligent ?

Question : L’univers est-il intelligent ?

Réponse : Selon la sagesse de la Kabbale, l’intelligence ou l’esprit s’appelle la Lumière de Hokhma, et seule une personne qui atteint certains niveaux dans la spiritualité peut avoir une telle Lumière. Par conséquent, les gens qui sont considérés comme intelligents dans notre monde n’ont pas vraiment l’esprit ou l’intelligence du point de vue kabbalistique.

Cependant, lorsque nous commençons à travailler avec nos désirs dans l’intention de donner sans réserve, l’énergie, la Lumière qui nous remplit, s’appelle la Lumière de Hokhma (Sagesse), la puissance de l’esprit. Dans cet état, nous devenons les propriétaires du système de contrôle de la création.

Question : Les kabbalistes disent que la nature et le Créateur sont une seule et même chose. Si c’est le cas, la nature est-elle intelligente ?

Réponse : Cela dépend de ce que vous voulez dire. Si vous voulez dire le Créateur en se référant à « la nature », alors le Créateur est sage. Tout ce qu’Il représente dans notre perception est la sagesse (intelligence).

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 25/12/2016

Pourquoi est-ce que je ne ressens pas la Lumière supérieure ?

Question : Qu’est-ce que la Lumière supérieure ?

Réponse : La Lumière supérieure est l’énergie qui se propage et remplit tout le volume de la création et que nous utilisons également. À l’heure actuelle, nous disposons seulement de l’énergie que chacun peut saisir pour lui-même.

Question : Pourquoi est-ce que je ne ressens pas la Lumière supérieure ?

Réponse : Parce que vous ne vous connectez à personne à l’intérieur d’un système qui peut servir de capteur de la Lumière supérieure. Ce capteur est le groupe de dix.

Question : Ne puis-je pas l’atteindre par moi-même, de façon indépendante, si je veux être heureux mentalement et spirituellement ?

Réponse : Absolument pas puisque vous ne disposez pas des conditions préalables appropriées. Comment pouvez-vous être spirituellement heureux si vous êtes solitaire et égoïste ?

Le terme « bonheur spirituel » désigne l’ascension au-dessus de vous-même, au-dessus de votre état corporel. Sortir de vous-même signifie entrer dans les autres.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 30/10/2016

Une goutte de plaisir spirituel

Question : Le Baal HaSoulam a écrit que si les gens devaient découvrir un peu de plaisir spirituel, ils accepteraient de se couper les mains et les pieds sept fois par jour juste pour le ressentir. Comment cela doit-il être compris ?

Réponse : Il est dit que toutes les expériences de ce monde ne peuvent être comparées à une seule goutte de plaisir spirituel.

Si une personne devait rassembler tous les plaisirs, tous les meilleurs moments qu’elle a vécus durant les 80 à 100 années de sa vie, ils n’auraient même pas une valeur égale à un seul instant dans le monde spirituel, car une goutte de plaisir du monde supérieur est beaucoup plus puissant que toutes les satisfactions possibles dans ce monde.

La période de préparation pour approcher le premier niveau est très longue parce que nous ne pouvons pas percevoir une telle richesse, une telle abondance et un tel plaisir tout d’un coup. Nous n’avons pas les récipients pour cela. C’est tout le problème.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 20/11/2016

La racine de la différence entre les hommes et les femmes

Question : Où la racine de la différence entre les hommes et les femmes dans le monde physique commence-t-elle selon la sagesse de la Kabbale ?

Réponse : Dans le monde physique, tout est divisé en plus et en moins, entre l’attribut de l’être créé et l’attribut du Créateur, entre l’attribut du désir et l’attribut du Massach (écran), entre le Reshimo de Aviut (le gène informatif du désir) et le Reshimo de Hitlabshut (le gène informatif de la Lumière).

Tout est précisément constitué d’une partie masculine et féminine parce que la création est divisée entre le Créateur (la partie masculine) et la création qu’Il a créée (la partie féminine).

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 04/12/2016

Qu’est-ce qui nous empêche d’atteindre le monde supérieur ?

Question : De quoi dépendent les limites de notre perception, de notre conscience et de notre réussite ? Qu’est-ce qui nous empêche de commencer à atteindre le monde supérieur maintenant ?

Réponse : Seul le narcissisme nous empêche d’atteindre le monde supérieur, car la dimension supérieure est fondée sur le don sans réserve et l’amour. Et le monde physique se fonde sur la réception et la haine.

Question : Pourquoi ? Après tout, je ne déteste personne. Il y a ceux que j’aime, ceux que j’apprécie.

Réponse : Je les aime parce qu’ils me satisfont de manière égoïste, parce que mon désir principal et naturel est d’avoir du plaisir. Et ce dont je ne reçois pas de plaisir, je le déteste.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 27/11/2016

Quel est le goût du plaisir spirituel ?

Question : Quel est le goût du plaisir spirituel ?

Réponse : Le goût du plaisir spirituel est avant tout de s’élever au-dessus de votre nature, lorsque vous ne vous sentez pas limité par les limites à l’intérieur desquelles vous existez.

Nous vivons comme dans une cage de fer, courant ça et là et nous heurtant contre ses coins et ses bords. Mais lorsque nous en sortons, nous commençons à ressentir notre existence à l’intérieur du Créateur, une adhésion mutuelle illimitée. Il est en nous, et nous sommes en Lui.

Notre monde a des frontières spécifiques : la droite, la gauche, l’intérieur et l’extérieur. Mais il n’y a pas de bords dans les sens spirituels et c’est pourquoi ils sont inexprimables. D’abord et avant tout, c’est le goût de la liberté.

Question : Mais pourquoi parlons-nous tant de l’unité et de l’intégration ?

Réponse : Parce que c’est le moyen d’atteindre la qualité du don sans réserve, l’infini et la liberté lorsque vous pouvez sortir de vous-même.

Question : Un kabbaliste ressent-il le goût de la nourriture terrestre, le froid et la chaleur ?

Réponse : Un kabbaliste ressent beaucoup plus que les autres.

Dans le passé, ma femme a cuisiné pour mon professeur le Rabash, et il a écrit des notes pour elle sur exactement quoi ajouter à la nourriture, quelles épices.

Question : Est-ce que tous les goûts de la spiritualité ont déjà été enregistrés ?

Réponse : Bien sûr. Les goûts sont la diffusion de la Lumière Supérieure à l’intérieur de nos désirs.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 20/11/2016

Les racines spirituelles des planètes

Question : Quelles sont les racines spirituelles du soleil, de la lune et de la Terre ?

Réponse : La lune fait partie de la Terre et doit être en dehors de celle-ci pour l’équilibrer. La sagesse de la Kabbale décrit la nature des planètes et comment les phases de la lune et du soleil sont reliées.

La Terre est entre la lune et le soleil, et s’il n’y avait pas de lune, la vie sur Terre serait impossible. Nous avons besoin de ce satellite, même la science le dit. Du point de vue kabbalistique, le soleil correspond à la Sefira de Keter, la lune correspond à la Sefira de Bina, et la Terre correspond à la Sefira de Malkhout. Le résultat est une triade : Keter, Bina et Malkhout.

Question : Est-il possible de dire que sa propre force spirituelle agit sur chaque planète et que c’est spécifiquement la racine spirituelle et non pas le corps astronomique qui influence les gens ?

Réponse : Sans aucun doute !

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 14/08/2016

Les doutes sur le chemin spirituel

Question : Avez-vous des doutes sur le chemin vers l’atteinte spirituelle ? Si oui, comment les surmontez-vous ?

Réponse : J’ai certainement des doutes, surtout en ce qui concerne la question de la manière dont je dois avancer correctement vers l’état suivant.

Une personne se trouve toujours sur un point d’équilibre en dessous de lui, et elle doit se placer très précisément dans la bonne direction, ce qui signifie qu’elle doit choisir la propriété du don sans réserve. Tous ses désirs égoïstes et ses caractéristiques l’aident en cela.

Si j’avais un petit ego, je ne pourrais probablement pas avoir des doutes sérieux, des interrogations psychologiques, des aliénations, des détachements, des souffrances et des déceptions. Mais si l’égoïsme est grand, il suscite des sentiments anti-spirituels très étranges qui me dirigent directement vers le but. Une aide de ce type est appelée « Ezer Ke-Negdo » (aide contre lui, Genèse 2:18).

Ainsi l’égoïsme a été créé pour nous diriger vers le Créateur. Sans lui, il serait impossible de se déplacer n’importe où ! Par conséquent, chez les grands hommes, il y a un grand égoïsme et de grands doutes sur le choix de chaque pas, grâce auxquels ils avancent. Ce n’est pas facile.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 20/11/2016

L’atteinte spirituelle et le destin d’une personne

Question : Qu’est-ce qui donne à une personne la sensation et l’atteinte de l’image complète du monde qui nous entoure ? Comment cela change-t-il sa vie et son destin ?

Réponse : Comment percevriez-vous votre vie si vous saviez laquelle de vos actions a un bon impact et laquelle a un impact négatif sur le monde entier, si vous aviez la perspective de tout ce qui est dans notre vie, même les années infinies à venir, comme si le temps n’existait pas, et si vous étiez dans un processus de développement continu, ressentant ce qui est bénéfique pour ce développement et ce qui est nocif, comment cette sensation vous affecterait-elle ?

Vous découvririez soudainement qu’il s’agit d’une interaction intéressante, d’une symbiose, de la connexion de vos parties corporelles et spirituelles, qui se touchent l’une l’autre avec une interdépendance si incroyable avec laquelle l’on peut faire de telles découvertes incroyables et atteindre des réalisations et des hauteurs assez difficiles à atteindre à l’extérieur du corps corporel.

La sagesse de la Kabbale nous donne cette occasion de l’utiliser ici dans ce monde. Par conséquent, agissez maintenant parce que vous serez dans le monde supérieur pour toujours puisque le temps n’existe pas là-bas.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 20/11/2016