Une promenade dans les montagnes

Dr Michaël LaitmanQuestion: Quel conseil on peut donner à une personne qui est fatiguée  des hauts et des bas? Y a t-il un répit sur ce chemin, ou cela va continuer de la même manière jusqu’à la fin de la correction?

Réponse: Plus vous allez avancer, plus la fréquence des hauts et des bas va augmenter et ils vont devenir de plus en plus puissants. Mais vous devez vous convaincre que c’est un plaisir pour vous.

Tout dépend de l’attitude. Quelle est la différence si je suis sorti pour me promener ou si je marche sur le même chemin, mais je dois me forcer. Tout dépend comment je vois le chemin.

Il y a des gens qui escaladent les sommets des montagnes en faisant des efforts considérables, au péril de leur vie, mais c’est amusant pour eux, c’est un plaisir pour eux. Et il y a des gens qui font le travail et ont les conditions plus légères, mais c’est un tourment pour eux. Tout dépend de notre perception.

Et en fait, dans le progrès de l’homme il y a un moment où il a peur des chutes. Elles le plongent dans une telle obscurité et désespérance qu’il ne veut pas d’elles. Comme on dit: « Je ne veux pas ni de souffrance, ni de récompense pour elles. » Il ressent de la douleur dans tout son corps, les ténèbres, la confusion, il se sent si mauvais comme si le corps était atteint d’une maladie ou pire encore. Tout cela est pour qu’il développe son attitude envers les hauts et les bas, et décide qu’il veuille les utiliser pour construire ses relations avec le Créateur au-dessus d’eux.

De la leçon sur Les Écrits du Rabash, 24/07/2012

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: