Une nation qui n’existe pas

Dr. Michael LaitmanParlons du peuple juif à la première personne.

Nous devons élever la base commune qui nous relie, nous ne pouvons pas maintenir la connexion mutuelle parmi nous comme les autres nations, nous avons besoin de la force de connexion, ce qui signifie la Lumière supérieure. Le peuple d’Israël ne peut exister sans le Créateur qui se révèle entre eux. Dans le passé, le moment où la force supérieure a disparu, nous avons été brisés et dispersés dans le monde entier et nous avons cessés d’être une nation, puisqu’une «nation» est un récipient collectif.

Comme pour les nations en général, la période d’évolution  » a mélangé toutes les cartes. » Il n’y a plus de division juste, il n’y a plus de racines claires. Ainsi, toute personne qui souhaite adhérer et participer à la réalisation du principe de « Aime ton prochain comme toi-même » appartient à la catégorie d ‘«Israël», ce qui signifie qu’il aspire au Créateur (Yashar-El, droit à Dieu). Tous les autres appartiennent à l’humanité en général.

Aujourd’hui, après ce mélange général quand le monde est devenu une «salade», seulement la Lumière supérieure nous différencie. Comme un aimant, elle attire vers le haut les personnes qui appartiennent à Galgata ve Eynaim à partir des masses. Les autres restent en bas, dans AHP. C’est la Lumière qui révèle les récipients et alors nous devons travailler dans ces fractions.

Ainsi, afin de fixer parmi nous la connexion qui est typique d’une nation, nous devons être à une hauteur spirituelle. Sinon, sans la Lumière, cette connexion sera tout simplement impossible. Ce n’est pas par hasard que le Baal HaSoulam parle de l’éducation spéciale dont nous avons besoin, dans le journal Haouma (La Nation). D’autres nations n’ont pas besoin d’une telle chose.

Nous devons donc nous connecter à un groupe qui travaille dans le but de devenir un tout « comme un seul homme dans un seul cœur. » C’est la condition pour l’existence du peuple d’Israël. Nous ne pouvons pas garder cette connexion au niveau corporel, sur la base de notre histoire commune et de la géographie. Au contraire, il y a déjà bien longtemps que l’histoire et la géographie ne nous relient plus. La seule chose qui peut nous unir et nous amener à l’amour mutuel et à la connexion est la Lumière qui mène vers le Bien. Ce n’est pas seulement un lien, mais un lien spirituel.

Nous ne sommes tout simplement pas faits pour la connexion corporelle, puisque nous n’appartenons pas à AHP mais Galgalta ve Eynaim. Nous ne pouvons pas être comme les autres nations; nous n’avons pas les forces nécessaires pour cela, nous n’avons pas l’attribut interne correspondant. Nous ne pouvons pas prendre exemple de leur part. La seule option est de nous corriger.

C’est parce que nous vivons par les lois opposées: Lorsque l’éclatement est parmi nous, nous tombons dans la haine gratuite au lieu de l’amour fraternel. Il n’y a pas une telle chose parmi les nations du monde. Nous, cependant, nous ressentons de la répulsion envers l’autre. Si ce n’était pas à cause de la haine que nous ressentons de nos voisins et du monde entier, nous nous serions aussi éloignés que possible les uns des autres. Nous ne nous marierions pas et nous ne voudrions aucun camarade. La force bouleversante opérerait parmi nous

Seule la haine générale envers nous qui nous rassemble, comme des noix dans un sac, comme un troupeau qui a encore de l’espoir d’être sauvé. Sinon, nous serions prêts à nous dissoudre, nous assimiler dans un endroit éloigné où nous pourrions vivre une bonne vie confortable.

Donc, nous ne pouvons pas nous comparer à d’autres nations. Après tout, elles n’étaient pas sur un plan spirituel, elles n’ont pas été brisé il y a deux mille ans et ne sont pas tomber au niveau corporel. Il s’agit d’un faux espoir que nous nous unirons, comme tous les autres et que nous deviendrons une nation. Ce que nous appelons l ‘«Etat d’Israël »n’existe que temporairement, afin de nous permettre d’atteindre la vraie connexion. Sinon, il n’a aucune raison d’exister.

Tout ce qui se connecte apparemment nous vient aujourd’hui de l’extérieur et s’effondre facilement. Donner une chance aux gens et ils iront facilement s’installer ailleurs. Ils peuvent avoir certains sentiments, mais il n’y a pas de connexion. C’est parce que nous ne devons pas corrigé la brisure, il n’y a donc aucun moyen pour que nous puissions nous connecter. Nous avons besoin d’une éducation spéciale, mais au lieu de cela nous descendons de plus en plus bas …

De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale 13/08/12, Les Écrits du Baal HaSoulam

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: