La crise dans l’art

Dr. Michael LaitmanAvis (Nikita S. Mikhalkov, cinéaste soviétique et russe, acteur et chef de l’Union des Cinéastes Russes) : « Le président du Festival International du Film de Moscou Nikita Mikhalkov a expliqué pourquoi presque tout le festival se caractérise par la tristesse et le désespoir et il a résumé les résultats du 35ème festival du film.

Les films sombres sont le reflet de la tendance mondiale ; un film provenant de n’importe quel festival majeur déclenche l’envie ‘de se mettre une balle dans la tête ou celle de son prochain’. Nous sommes dans un état de crise humaine grave. Un simple conflit entre deux personnes, qui abonde dans la littérature et dans les films, n’est pas suffisant. Nous avons besoin d’être effrayé par la 3D. Les gens ont pris l’habitude d’une catastrophe interne, la mort à l’écran a cessé d’inquiéter. « Nous avons perdu le respect pour la vie, pour les gens, et cette crise est née de ceci » suggère Mikhalkov. »

Mon commentaire : Mais la question se pose, pourquoi l’art ne pousse pas les gens à s’intéresser à un nouveau monde ? C’est parce que les artistes ne voient pas de moyen pour sortir de la crise. Cependant, ils ne veulent pas entendre parler de la nécessité de corriger les gens. J’espère que la chute de l’art va les amener à la nécessité d’accepter l’Éducation Intégrale comme une nécessité et qu’ils vont fonder leur travail artistique là-dessus pour le public de masse. Après tout, l’art est un moyen d’éduquer les gens.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed