Les femmes travaillent sur deux lignes

Dr. Michael LaitmanQuestion: Notre groupe virtuel de dix femmes se réunit après chaque conférence. Nous partageons nos impressions, lisons Shamati ensemble et il y a un sentiment que nous nous ressourçons les unes les autres. Y a-t-il quoi quel ce soit de spirituel dans cela ou est-ce que les femmes sont exemptées de le faire?

Réponse: Tout d’abord les femmes ont besoin de tout ce dont les hommes ont besoin. Deuxièmement, une personne est à l’endroit où sont ses pensées, donc vous faites un excellent travail. Connectez-vous et pensez que c’est très important.

Si vous n’êtes pas connectées, vous ne serez pas en mesure d’impressionner les hommes. Chaque femme est impuissante par elle-même. Seulement si vous êtes connectées, au moins dans un groupe de dix personnes, vous serez en mesure d’impressionner les hommes. Ils vont commencer à ressentir inconsciemment que vous faites pression sur eux, ce vous exigez d’eux comme une femme demande de son mari.

C’est ainsi que nous sommes faits! Et c’est très important! Alors encourager et exiger en même temps est l’œuvre d’une femme sur deux lignes. Nous devons utiliser cela. Les hommes qui ne perçoivent pas cela vont se priver des moyens les plus forts pour avancer! Ils ne doivent pas refuser cela. Sinon, ils ne seront pas motivés.

C’est la nature féminine qui peut obliger un homme à agir. Même les psychologues et les historiens parlent du fait que l’homme peut tout faire pour une femme. Cette coopération mutuelle fait partie de notre nature.

Vous devez donc agir ensemble et d’impressionner le groupe des hommes ensemble et effectivement exiger qu’ils prêtent attention à vous et de prendre votre désir au sérieux. C’est un travail sérieux. Je vois que là où il y a un groupe de femmes fortes, les hommes aussi réussisent.

Du Congrès à Krasnoyarsk le 13/06/13, Cours N° 3

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed