Le monde entier est mon reflet

Dr. Michael Laitman

Un «esclave» est un désir que j’ai assimilé à l’intérieur de moi et il est donc sous mon contrôle complet. Dans le même temps, je l’ai soumis à un point tel qu’il n’est plus considéré comme mon ego, mais un partenaire à part entière.

Je peux très bien l’utiliser, pas par la pression que j’ai fait quand je l’utilise par la force, mais rationnellement et logiquement. Cela signifie qu’il est déjà en plein accord avec moi.

Nous ne parlons que des intentions et des désirs car il n’y a rien d’autre que ceux d’une personne. Une personne est un petit monde, donc tout ce que nous voyons, l’image du monde avec tout le monde dedans, c’est tout un reflet de mes attributs internes et rien que cela. S’il y a quelque chose dans le monde à l’intérieur de moi, c’est un signe que c’est ainsi que je vois mon propre reflet.

C’est la façon dont je dois tout organiser dans ma tête tout en lisant les sources, jusqu’à ce que je m’en rende compte effectivement. Peu à peu, à la fois votre esprit et la vue seront axées sur cela, et vous comprendrez que c’est vraiment le cas. Même les physiciens quantiques et les psychologues commencent à en parler maintenant.

De « les secrets du livre éternel » de KabTV 29/04/13

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed