La passion du Créateur : faire du bien à ses créatures

Dr. Michael LaitmanQuestion : Comment nos efforts pour parvenir à la connexion des gens, à l’unité, et de créer à partir d’eux toute une armée de formateurs et d’éducateurs, vont-ils de pair avec l’ensemble du processus de correction ?

Réponse : Nous sommes dans ce monde et nous devons d’abord être connectés au Créateur. Par conséquent, nous nous connectons et formons un groupe entre nous. Mais maintenant, il est impossible de monter vers la spiritualité si nous ne le faisons pas pour la libération de toutes les âmes qui sont dans l’ego.

 

The Creator's Obsession--To Do Good To His Created Beings

Nous avons atteint un état ​​appelé la rédemption finale. Nous avons déjà réalisé cette révolution dans le passé en quittant Babylone 1500 années avant J.-C. jusqu’à l’an 2014.

Question : Où est Abraham qui a quitté Babylone avec ses élèves dans ce monde d’aujourd’hui ?

Réponse : Abraham est nous, tout notre groupe qui veut progresser vers le don sans réserve et vers la révélation du Créateur par lui-même et qui tire le monde entier derrière lui. La mission de ce groupe est appelée Abraham.

Pensez-vous que Abraham dont la Torah nous parle est un nom d’une personne ou d’une idée, d’une mission, d’une école ou d’un mouvement ? Imaginez-vous Abraham comme un vieil homme avec une canne, un révolutionnaire qui voulut changer le monde ?

Abraham est un nom d’une inclinaison, d’un mouvement, d’une idée, d’une philosophie, d’une perspective, et ainsi il est appelé le père de la nation. Grâce à cette connaissance, cette approche, cette philosophie, les gens peuvent organiser leur vie différemment, non pas selon les désirs de nos corps physiques, mais en fonction de leur esprit qui aspire à sortir vers un espace plus large. Nous sommes en lui, mais nous devons le découvrir et vivre en lui.

Question : Pourquoi devrions-nous nous tourner vers les gens et leur enseigner cette idéologie ?

Réponse : Il est impossible de compléter la correction autrement. Nous avons besoin de traverser l’état où nous sommes tous maintenant dans notre monde, de l’anti-amour et l’anti-don vers l’amour et le don sans réserve. Nous acquérons des récipients, des manques, des désirs, avec lesquels nous pouvons découvrir plus tard une réalité différente.

Question : Qui a demandé cette correction ? Était-ce la compulsion d’Abraham ?

Réponse : C’était la passion du Créateur, Il veut notre correction ! Son désir est de faire du bien à Ses créatures.

Du cours quotidien de Kabbale du 11/04/14, Discussion à Propos de la Diffusion : Questions et Réponses avec le Dr Laitman

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed