L’ère de l’éducation globale

Dr. Michael LaitmanJ’ai besoin de créer un type d’environnement et d’atmosphère autour de moi, qui me convainc constamment du fait qu’être interconnectés et compatibles avec les autres me conduira à une vie plus sûre et meilleure. Une vie où je me sentirai bien.
Vous prenez la formule de l’interconnexion totale entre tous les éléments de la nature et la révéler aux gens de manière à ce qu’ils puissent la comprendre. Vous leur expliquez que c’est bon de se soucier d’autrui parce que c’est ainsi que vous devenez semblable à la nature qui vous entoure. Ce faisant, vous en tirerez un énormément bénéfice, parce que vous serez en harmonie avec la nature. Ensuite, toutes les forces de la nature, à la fois dissimulées et révélées, seront bienveillantes envers nous, et nous en profiterons totalement.

Faisons une expérience et regardons à quel point nous réussirons en affaires et en économie, si nous commençons à traiter les autres avec plus de compassion, comme les membres d’une même famille. C’est difficile, mais si nous commençons à nous convaincre les uns les autres subtilement, sans aucune pression, alors sûrement, personne ne perdra.

J’enseigne à mes enfants de ne pas se battre, de ne pas provoquer les autres, d’être poli, de dire s’il vous plaît et merci, de partager et de se faire des amis. Je leur apprends ces choses, parce que je sais que ce comportement leur fournira un maximum de sécurité. Je n’enseigne pas à mes enfants de frapper ou de voler les gens parce que d’abord et avant tout, je veux qu’ils soient sûrs dans la vie. S’ils sont gentils avec les gens, ils trouveront toujours des conditions de vie plus ou moins normales.

Pourquoi ne pouvons-nous établir ces interrelations dans le monde entier ? Nous avons considéré tout cela avant – dans nos visions de sociétés utopiques.

Nous devons éclairer les gens sur l’époque, dans laquelle nous entrons peu à peu. Chacun doit comprendre que nous vivons dans une ère, où tout est interconnecté, où tout le monde est comme une partie d’une famille unique, et où chacun est dépendant l’un de l’autre. C’est l’ère où nous nous rééduquons pour devenir un élément global et intégral de la société, l’époque où chaque personne comprend son unicité, sa propre contribution unique au monde, et où chaque personne, pour cette raison doit se sentir responsable d’elle-même. Chaque personne doit se sentir ainsi par rapport à tous les autres.

Du discours sur l’éducation globale 07/09/2011

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed