« Guilad Shalit, Si seulement j’avais un Etat comme le vôtre! »

Aux infos (Extrait de Ynetnews): «Le monde arabe montre une rare appréciation du fait qu’Israël est disposé à payer un tel prix pour un seul soldat.

« La publiciste syrien Chalas Galbi a écrit dans le journal syrien El Ailaf:« Dans notre pays, le gouvernement vous tire dessus, en Israël, ils font tout leur possible pour ramener des os pourris. Peut-être que c’est nous qui avons un problème ? Concernant la question du soldat, l’âme, Guilad Shalit, tous les politiciens et les responsables militaires de notre État ennemi se sont impliqués et ont fait des efforts pour le libérer.  »

« Galbi oppose ce fait en le comparant avec la répression brutale du soulèvement en Syrie …« Qui est l’ennemi et qui est un ami? Arrivera-t-on à comprendre que le problème est interne et que la question israélienne est mineur ? Peut-on comprendre que nous nous conquérons l’un l’autre plus cruellement qu’Israël ne nous conquière ? « Il ajoute : « Dans chaque échange de prisonniers, nous nous réjouissons d’avoir écrasé Israël et que c’est la « mère de toutes les batailles», l’échange de la décennie. Nous sommes une nation qui aime rire, n’est-ce pas ? Le 11 octobre (le jour où l’échange fut annoncé) doit être accepté avec condoléances, en pleurant et en portant le deuil, à cause de l’état de la nation arabe.  »

« Le journaliste koweïtien Akabal El-Ahmed a osé exprimer une opinion non conventionnelle dans le journal local El-Kabas: » Guilad Shalit, vous êtes chanceux d’avoir une telle patrie … Je souhaite que nous puissions tous être comme vous, Shalit … Qu’Allah vous bénisse dans votre patrie, Guilad Shalit … Savez-vous pourquoi je vous envie Shalit … pourquoi j’aimerai être à votre place, et pourquoi je l’ai béni pour sa patrie? C’est à cause de la valeur humaine et de sa signification dans son pays natal … Dans notre monde arabe, le gouvernement est celui qui tue, qui arrête, et qui fait disparaître ses citoyens, hommes et femmes, de sous le soleil … »

« Je prie jour et nuit que je puisse être comme Shalit dans mon pays … que les médias s’intéressent à moi … que je sois comme Shalit et qu’il y ait toute sorte de pressions, afin que je retourne dans ma famille, alors que je suis absent pour avoir fait quelque chose pour mon pays. Je suis heureux pour vous, Guilad Shalit, parce que vous êtes un citoyen dans votre patrie, je suis heureux pour vous, parce que vous êtes important et précieux. Je suis heureux pour vous que le monde entier et pas seulement votre patrie suivent vos allées et venues depuis le premier jour, où vous avez été kidnappé Guilad Shalit …, vous êtes chanceux d’avoir une telle patrie. « 

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: