Tout est prêt pour la correction

Dr. Michael LaitmanLa préparation a déjà été faite d’en haut, sur la partie de la nature, le Créateur, pour chaque personne en fonction de la racine de son âme afin qu’elle puisse se connecter à d’autres âmes, corriger la brisure, et atteindre ses corrections individuelles. C’est ainsi que chacun de nous remplit toutes les préparations faites pour lui, incluses dans la racine de son âme.

Selon cette préparation préliminaire, les gens se trouvent dans des situations différentes: Certains s’éveillent à la spiritualité plus que d’autres, et il y a ceux qui ne se réveillent pas du tout.

Il ne fait aucune différence si entre-temps, une personne se préoccupe seulement de ses désirs corporels, ou si elle est perdue dans les idées imaginaires sur la spiritualité, qui la sortent de la route de la vérité; si elle est plus proche du travail spirituel, ou si elle est déjà sur la bonne voie et a commencé à monter sur l’échelle spirituelle. Nous sommes chacun dans les mêmes conditions qui ont été initialement préparées à partir d’en haut. Elles ont été créées à la suite de la descente des mondes, la brisure des désirs, et leur incorporation dans l’autre. Ainsi, toute personne, à chaque moment donné, a le libre arbitre.

Le système des mondes supérieurs se propage à partir du monde de l’Infini, et à travers le monde d’Adam Kadmon et la brisure des récipients atteint le monde de Atsilout, créant les mondes de BYA. Puis Adam Ha Rishon (le premier homme), l’âme générale, la partie interne des mondes de BYA, le désir interne de toute la création, est né en eux.

Puis Adam Ha Rishon est également brisé, et toutes ses pièces sont mélangées: Les désirs de recevoir et de donner sans réserve, Galgalta ve Eynaim et AHP, sont incorporés dans l’autre et chutent. Tout cela se passe pour permettre les meilleures conditions de travail.

Lorsque le processus de constitution mutuelle des âmes est terminé (dont le Ari nous a parlé en son temps), la correction du monde commence. Ainsi, nous devrions comprendre que tous les événements dans le monde ne sont que le résultat de notre manque de correction, notre incapacité à exercer leur libre arbitre sur le temps, et notre refus d’utiliser les conditions qui avaient été préparés pour nous à l’avance.

De la 1ère partiedu cours quotidien de Kabbale 25/10/2011, Écrits du Rabash

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed