Une confrérie de bonne volonté

Dr. Michael LaitmanQuestion: Les gens qui ont traversé une série de tables rondes, en règle générale, ne veulent pas se disperser, ils sont sympathiques entre eux. Par conséquent, il est nécessaire de les aider à créer une confrérie avec des objectifs communs. Qu’est-ce que cette confrérie?

Réponse: Les gens qui créent des confréries intégrales commencent soudain à sentir que quelqu’un les comprend , qu’ils peuvent trouver un langage commun entre eux, et même si le point de vue de l’un s’oppose à l’ opinion de l’autre, il est prêt à coopérer avec l’autre, prêt à les accepter, cela devient leur bonne volonté. Ce sentiment qui est créé à la suite de la communication comme ceci donne à une personne le sentiment d’ un nouveau monde, une nouvelle conception, nouveaux sens de la paix et de la coopération, tout ce qui fait tant défaut aujourd’hui chez les gens.

Par conséquent, ils ne veulent pas se quitter, ceci est ressenti très fortement. Si nous élargissons la gamme des sujets traités, ils sont prêts à parler d’autres sujets et à trouver une plate-forme de plus en plus large pour les interconnexions.

Ils commencent à être attirés les uns les autres, commencent à sentir qu’ils se trouvent dans une botte de noeud, comme les alpinistes ou les plongeurs, tant et si bien que le sentiment d’appartenance à un ensemble commun s’empare d’eux.

De Kab TV  » au fil du temps  » 15/09/13

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed