Il est inutile de regretter ce qui a déjà été englouti dans Ein Sof

Dr. Michael LaitmanQuestion: Que dois -je faire si je me sens désolé pour mes échecs précédents et cela m’empêche de penser à autre chose ?

Réponse: Quand quelque chose est déjà arrivé ce n’est pas la peine de s’apitoyer, et vous devriez passer l’éponge. Il n’y a rien hormis Lui et vous avez fait tout ce que vous avez pu , selon « Si je ne suis pas pour nous, qui est pour moi », et tout le reste est dans les mains du Créateur car il n’y a rien hormis Lui. Nous ne devons pas regretter le passé. Le passé est déjà englouti dans Ein Sof (Infini). Je ne suis pas responsable de cela, c’est le Créateur qui a agit à travers moi.

J’ai fait tout ce que je pouvais et mon succès ou l’absence de celui-ci dépend du Créateur. C’est ainsi qu’Il a arrangé mes actions pour me montrer comment je suis encore loin de Lui afin que, par ma prochaine action que je sois capable de me connecter à Lui.

Je ne devrais pas penser aux états antérieurs maintenant, comme si c’était moi qui avait choisi et décidé de ce qu’il adviendra. Ces pensées impures ( Klipa ) sont une erreur, une vraie déception, si je pense que j’ai fait quelque chose et que ce n’était pas le Créateur qui a tout fait par moi. Nous ne pouvons pas dire cela à propos de l’avenir, mais il faut sans aucun doute voir le passé de cette façon.

Nous répétons cette erreur toute notre vie. Une personne se torture sur une erreur qu’elle a commise à l’école ou à l’université, et la regrette toute sa vie, y compris hier et il y a quelques instants , mais c’est interdit.

Une personne qui est sur le point de mourir doit dire de toute sa vie passée, qu’elle n’a pas vraiment appartenue et ce n’est pas elle qui a tout fait. La pensée supérieure l’a créé et lui a donné naissance à un certain moment dans le passé et l’a mise sur un certain chemin, à travers différentes actions, et maintenant elle arrive à la fin de ce chemin dans un certain état et passe à l’état suivant.

Nous ne pouvons pas changer quoi que ce soit dans le passé et ne pouvons prévoir quoi que ce soit pour l’avenir, pas même un court instant à venir. Maintenant, nous découvrons cette vérité de plus en plus dans le monde : Tous nos plans à long terme ne fonctionnent pas du tout. Vous pouvez agir seulement au moment actuel où vous êtes, et votre travail consiste à adhérer au Créateur. Mais la pensée sur ce qui s’est passé ou sur l’instant d’après à venir est un signe de manque de foi, de manque d’adhésion, du manque de don.

Dans mon état actuel, j’adhère totalement uniquement au Créateur. Faites votre désir, Son désir et vos actions comme Ses actions et il n’y a rien d’autre à faire, c’est très simple.

Regrettez le passé est une grande Klipa terrible impure vigueur, qui nous est contamment représentée dans les images du passé nous obligeant à ressentir une grande tristesse : Pourquoi ai-je fait cela, pourquoi ai-je fait du mal à quelqu’un, où me -suis trompél, qu’est-ce que j’ai fait de mal , etc c’est une erreur bien connue et tout le monde la fait.

De la 2ème partie du cours quotidien de Kabbale 07/10/13 , Introduction au Livre du Zohar

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: