Tou Bichvat comme un tournant dans la Providence

Dr. Michael LaitmanTou Bichvat est appelé le Nouvel An des arbres, ce qui signifie la Nouvelle Année de quelqu’un qui commence à se développer durant ces jours. Nous allons accueillir un si grand congrès qui réunit trois congrès en une seul . Tout ce que nous devons faire maintenant est d’attendre tout simplement que le fruit fasse son apparition afin que notre arbre ne soit pas seulement un arbre ordinaire, mais plutôt celui qui sera fructueux.

Le Rabash explique dans sa Lettre n°29 comment faire sortir un arbre fruitier d’un homme. Tou Bichvat est appelé le « Rosh Hashana des arbres » car à ce moment, un homme a terminé l’auto- examen et a déjà décidé si cela vaut la peine pour lui de continuer le travail ou s’il décide d’agir dans l’autre sens. A ce moment, on sait déjà de quelle source il tire l’énergie vitale : soit du désir de recevoir dans son propre intérêt ou soit de le désir de donner sans réserve à son Créateur.

Vraiment, ce sont des jours très spéciaux. Pendant ces jours, on doit décider quelle direction choisir dans la vie : vivre pour le bien du corps ou de l’âme. Ce sont les jours où l’on doit choisir l’un ou l’autre. Si l’on prend la décision d’avancer pour le bien de son âme, alors le travail commence.

Il est dit : « Un homme est un arbre des champs. » Cela signifie que tout le travail qui est fait avec les arbres pour les faire fructifier s’applique également à un homme. Le fruit est la principale chose ici ! « Le fruit de la sainteté » implique qu’une personne mérite une révélation du Créateur et se transforme en une rivière coulant toujours en passant d’un degré à l’autre.

En d’autres termes, une personne commence à se rendre compte que tout ce qui lui arrive et qui expose le choix entre son corps et son âme est fait par le Créateur. C’est Lui qui crée toutes les conditions qui nous conduisent à la prise de décision. Si le Créateur amène une personne à un « point de décision », cela signifie qu’elle a assez de force, un environnement correct, et un soutien adéquat qui permet de prendre la bonne décision. A partir de ce point, son destin sera redirigé correctement.

Je voudrais souhaiter à chacun d’entre nous de toujours comprendre que « Il n’y a rien en dehors de Lui » et qu’il n’y a qu’une seule force qui provoque tout ce qui existe. C’est la force qui nous envoie les moments les plus difficiles dans la vie où nous devons faire un choix décisif. Prenons toujours la bonne décision !

De la Discussion durant le Repas du 17/01/14

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: