Le système immunitaire de la société intégrale

Dr. Michael LaitmanQuestion: tout le monde sait que l’organisme humain possède un système immunitaire qui bloque et détruit les vieilles cellules défectueuses qui sont encore en vie. Si l’on compare cela à la société intégrale , ça veut dire que ce système doit se débarrasser des vieilles personnes malades?

Réponse: Non. Le fait est que nous avons ici besoin d’un système qui trie ce qui est bénéfique et ce qui est nuisible. Il n’y a rien de nuisible dans la nature. Tout est révélé de cette manière parce que nous ne savons pas comment et quoi mettre en œuvre correctement. Rien n’est détruit dans la nature. Tout ce que la nature développe est nécessaire et il devrait donc en être de même dans la société humaine. Cela signifie que nous allons voir comment les différentes forces rebelle, négatives, restent en dehors de notre succès dans l’éducation intégrale, et agissent ainsi parce que nous n’avons pas exercé l’effort correct.

Sur la base de ces exemples, nous allons juste apprendre à améliorer notre système d’éducation et d’enseignement et donc nous allons avancer. Nous devrions être reconnaissants de toutes les révélations de nos carences, car elles ne cessent de nous obliger à continuer à développer cette méthode et serviront de base pour son développement.

Je crois que la révélation des attributs négatifs est aussi bénéfique que la révélation des attributs positifs. C’est la rétroaction négative qui corrige notre attention vers le but ultime.

Question: Ainsi, il s’avère que le transfert direct du modèle de l’organisme humain, ou de ce que nous voyons dans la nature, et notre tentative de le mettre en œuvre sans en expliquer les véritables raisons pour lesquelles il est comme ça dans la nature, conduit effectivement à de grands problèmes.

Réponse: Non. Ici, il est mis en œuvre sur le modèle d’un corps vivant fermé, que nous devons maintenir un équilibre. Pour ce faire, nous devons régler, clarifier et analyser les éléments ou les attributs que nous recevons de l’extérieur et ce dont nous avons besoin.

C’est parce que nous nous rendons compte que peu importe la façon dont nous essayons d’absorber seulement ce qui est bénéfique à partir de notre l’environnement, beaucoup de choses nuisibles pénètrent aussi dans l’organisme. Ce qui est dangereux a besoin d’être identifié, collecté et évacué du corps. C’est ce que nos systèmes physiologiques font, et c’est la même chose sur le plan cognitif. Le système immunitaire monte la garde et détruit tout ce qui pénètre dans l’organisme qui est hostile à l’organisme.

Je pense que ce système doit être créé dans la société jusqu’à ce qu’il atteigne sa forme finale. Si une certaine partie de l’humanité est en train de devenir partie intégrale, elle devra certainement fixer des limites et des frontières autour d’elle de sorte que les étrangers ne seront pas en mesure de l’influencer. Cela signifie que, contrairement au reste de l’humanité, ces personnes devront vivre selon les lois et les constitutions et les différentes relations sociales et familiales qu’elles acceptent en fonction de leur niveau spirituel et de leur développement altruiste.

Bien sûr, comme un organisme sain, elles auront à se protéger contre les mauvaises influences extérieures. Ici, il devrait y avoir un système immunitaire qui avertit si une influence négative se fait sentir dans la société, et devrait l’identifier immédiatement pour l’enlever.

De KabTV « Le monde intégral: la formule de la société intégrale », 01/07/12

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: