Une solution simple aux problèmes économiques

Dr. Michael LaitmanL’économie est la science de nos relations égoïstes, qui aujourd’hui se transforme progressivement en un autre type d’économie – l’économie de relations altruistes.

Quand nous résolvons les problèmes économiques de notre famille, nous avons l’habitude de nous asseoir autour d’une table avec notre conjoint et nos enfants et de réfléchir ensemble comment utiliser au mieux notre budget limité. Nous prenons en considération les besoins de chaque membre de la famille : le plus jeune veut un jouet, les plus âgés veulent suivre des cours, les plus vieux ont besoin de médicaments, nous devons acheter de la nourriture, etc …. Nous structurons notre budget en fonction des besoins de chacun. Nous devons organiser le budget du monde de la même façon.

Généralement, nous apportons à nos familles tout ce que nous gagnons, nous ne mettons pas automatiquement de côté une partie du salaire exclusivement pour nous-mêmes, par exemple, nous ne mettons pas dès le début de côté 30% de notre salaire pour notre propre bien, comme les entreprises le font.

Disons, une usine fabrique des tasses et les vend au prix de 10,00 $ chacune ; le propriétaire conserve 5,00 $ pour lui-même, le reste couvre les salaires et autres dépenses de production -amortissement, assurances, etc.

Pourquoi le propriétaire gagne 5,00 $ par tasse sur le dos de tout le monde ? Il devrait recevoir le même salaire que tout le monde. Nous sommes dans un système unique où chacun devrait recevoir dans les mêmes proportions et devrait interagir avec les autres de manière équitable.

Si on s’en tenait à ce plan, chaque élément coûterait 50% de moins, parce que le prix de tous les composants descendrait également – machines, matériaux, transport, etc. Chaque personne recevrait un salaire décent pour maintenir un mode de vie décent ; on serait même loin d’un salaire dérisoire !

Un énorme excédent des biens et de ressources apparaîtra dans le monde. Chaque année, l’humanité jette un demi-milliard de tonne de bonne nourriture. C’est assez pour nourrir une autre Terre !

Il s’avère que nos mauvais rapports égoïstes déséquilibrent l’ensemble du globe. Si nous nous efforçons d’équilibre les relations entre nous, alors naturellement cela conduira à valoriser la paix et l’harmonie, et nous finirons avec un énorme excès de matériaux et de ressources naturelles. Nous cesserons de gaspiller les ressources de la terre et nous arrêterons de manger des légumes et fruits cultivés chimiquement, parce que tous les systèmes seront en équilibre.

Nous ne devons pas améliorer l’industrie. Il suffit que nous corrigions les relations entre nous afin de procurer au monde tout ce dont nous avons besoin : nourriture, vêtements, logement, etc, le tout à un niveau normal. Nous y parviendrons, en nous changeant nous-mêmes, en passant d’un niveau égoïste à un niveau altruiste.

Dans le passé, cela sonnait comme de la science-fiction : La Cité du Soleil, le communisme, une utopie, etc. Mais aujourd’hui nous n’avons pas d’autre option. La Nature nous oblige à agir en accord avec elle.

D’un «Discours sur le monde intégral » 20/10/11

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed